Mots-clés

, , , , ,

Tu auras compris, ô toi lecteur brillant par ton intelligence! (note pour plus tard: toujours flatter le lecteur…), tout ne s’est pas passé comme prévu…

Aujourd’hui, voilà des mois que nous avons rencontré Dr X et toujours pas le moindre bout de vie dans mon magnifique utérus rétroversé…

Comme la plupart toutes les femmes pour lesquelles un diagnostic d’infertilité est posé, Google est devenu mon meilleur ami. J’ai écumé les sites et autre forum pour comprendre ce que signifiait ces termes hautement barbares scientifiques: ovaires polykystiques, col obstrué, hystérosalpingographie (à mes souhaits!), hystérocoelioscopie, synéchies, gonadotrophine, pma, fiv, iac, stylo pen, geu, échographie pelvienne, tec, icsi, J1, dpo, sa, sg…

Un conseil à toutes les innocentes personnes qui débutent leur parcours amp: fuyez ces sites !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vous penserez (à tort?) que vous avez beaucoup de risque, selon les nombreuses informations que vous glanerez ici ou là, de:

– faire une fausse couche

– risquer une hyperstimulation, autrement dit, dans le pire des cas : mourir !!!

– risquer une geu, autrement dit, dans le pire des cas : mourir !!!

– sortir de votre parcours à peine commencé sans enfant, autrement dit, dans le pire des cas : mourir de chagrin !!!

– …

Prévoyez dès à présent un stock de mouchoirs, de protège-slip, de pots de nutella et autres cochonneries à ingurgiter. Ceci dit, estimez-vous heureuses, parce que vous allez pouvoir, oui mesdames,  je vous l’annonce, vendre votre montre Rolex (ben oui, on a toutes réussi notre vie, non ?), car dans la belle maudite aventure amp, le temps il ne faudra plus scruter !!

Car oui, le temps devient très vite relatif… A la fois, les mois défilent à la vitesse grand V, et paradoxalement, ce temps qui passe nous semble être suspendu entre chaque transfert et chaque prise de sang, avant/pendant/après chaque examen, dans toutes les salles d’attente où on se croise sans même se voir.

Probablement qu’une autre conséquence de la pma, c’est qu’on se sent seule, terriblement et effroyablement seule. Nos familles évitent le sujet ou se fendent de conseils plus débiles maladroits les uns que les autres. Vos amis ? Soit ils prennent exemple sur votre famille en distillant des conseils avisés à 3 francs 6 sous (ce qui équivaut à 55 centimes d’euros environ, c’est dire !!), soit ils font l’air de rien. Certains n’osent même plus vous voir de peur d’être maladroits sans doutes, ou que ce soit contagieux ? Et puis il y a tous ceux qui sont trop occupés à pouponner ou à concevoir !! Imaginez que quand on a commencé, la plupart de nos amis venaient d’avoir leur 1er enfant. Et aujourd’hui, la plupart viennent de pondre d’accueillir le 2ème

En tout cas, si je fais le bilan de ces 798 jours d’attente, je crois pouvoir dire que j’ai beaucoup changé.  J’ai parfois l’impression de flirter avec la folie, passant du rire aux larmes, de l’espoir au désespoir, de l’illusion à la désillusion…

Je crois m’être sentie prête à être mère quand je me suis sentie femme et que j’ai laissé l’enfant que j’étais pour devenir une adulte sérieuse et responsable. Parfois, je me plaîs à penser que la pma m’a fait grandir, mais je me demande si elle ne m’a pas plutôt fait vieillir…

Publicités