Mots-clés

, , , ,

Novembre 2012:

Après 12 mois d’essais bébé à la case, suivis de 5 mois de stimulation simple (Clomid puis Gonal), je commence à perdre patience… 17 mois au total qu’on écoute les bullshit conseils de nos supers amis !! Je sais que toi, lecteur, si tu fais partie de la (plus en plus) grande famille des infertiles, tu auras eu la chance de recevoir certains de ces conseils. Peut-être pas tous, parce que je crois en avoir reçu qu’on pourrait inscrire dans le guiness book des records…

Allez, rien que pour toi, je m’en vais les énumérer…

  1. Le fameux : « Tu y penses trop ! Tu es trop stressée !» Hum…
  2. Le non moins célèbre : « Ca va marcher : patience ! » Hum…
  3. Le philosophe : « Ca viendra quand c’est le moment : vous n’êtes peut-être pas prêts. » Hum…
  4. Le jaloux : « Ah ben franchement, profitez !! Parce que nous, on donnerait tout pour faire des grasses mat’. Non, je vous jure, avoir des enfants, c’est épuisant » (autrement dit : « Estimez-vous heureux et arrêtez de vous plaindre ! »). Hum…
  5. THE solution qui nous aidera à avoir notre ptit bout à coup sûr : « Vous avez songé à l’adoption ? Beaucoup de femmes tombent enceintes après avoir adopté…» Hum…
  6. Et quand on a commencé à songer à l’adoption : « Ahahah !! Ben toutes les personnes que je connais qui ont adopté (autrement dit, 1 ou 2 couples…) ont eu d’énormes difficultés avec leur gamin. Oups, je dis ça à des personnes qui pensent à l’adoption !! Ahahah » Hum…
  7. Le conseil de l’amie-qui-se-prenait-pour-une-sexologue : « Vous devriez augmenter la fréquence des rapports ! » Hum…
  8. Et la palme d’or : « Tu sais quoi ? Tu devrais demander à Gertrude (enceinte à fiv 1) qu’elle te file ses embryons ! En plus, elle est super belle Gertrude, ça te fera de beaux bébés !! ahahah » (autrement dit : « Plus beaux qu’avec tes gamètes, laidron ! »). Pour remettre dans le contexte, j’ai reçu celui-ci au moment où je venais d’apprendre ma GEU, suite à FIV 1…

Au début, je n’étais pas la vieille pute aigrie que des mois d’injections d’hormones, d’échecs à répétition et d’anesthésies générales… auront fini par réveiller ! Du coup, je n’osais pas répondre et je crois que finalement, j’encaissais sans rien dire. Mais ça, c’était avant !!! Niark niark niak !!

Aujourd’hui, j’ai pris du recul face à la bêtise des uns et des autres, et pas seulement face à leur bêtise. J’ai commencé à prendre du recul vis-à-vis de certaines personnes qui n’ont absolument aucune empathie. Les autres, quand ils font des remarques bidons ou déplacées , je leur dis ce que ça me renvoie, en édulcorant complètement ce que je ressens dans mon for intérieur.

Et que se passe-t-il dans ce for intérieur ?

  1.  « Putain mais bien entendu que j’y pense trop connasse !!! Je me pique tous les jours depuis plusieurs mois et j’ai un bide énorme qui me donne l’impression d’être enceinte de 4 mois et qui me rappelle à quel point ce putain d’utérus est vide !!! »
  2. « Patience ? Non mais tu te fous de ma gueule ? Demande à ton gamin d’attendre 17 mois l’arrivée du Père Noël et tu verras comment il va réagir !! »
  3. « Pas prêts ????????????? Ah ben oui, scuse !! C’est d’ailleurs parce qu’on n’est pas du tout prêts que chéri va se secouer la nouille dans une salle dégueulasse dans laquelle trônent des revues non moins dégueulasses et que moi je montre mon vagin à qui veut, en prenant de temps en temps un petit shoot pour me faire ponctionner des putains d’ovocytes que j’aurais amenés tant bien que mal à maturation en prenant mon bide pour un jeu de fléchettes (ducon) !! »
  4. « Alors toi, espèce de connard qui ignore totalement la chance qu’il a de pouvoir serrer son enfant dans ses bras, le consoler, recevoir des câlins d’amour baveux, l’entendre rire aux éclats…, juste : ferme ta gueule !!! »
  5. « Ah donc en fait, qu’ils sont cons tous ces couples qui passent par la case pma !! Heureusement que tu es là pour nous apporter l’antidote à l’infertilité !! Surtout qu’il faut bien le dire, c’est tellement simple d’adopter de nos jours !! Et puis, l’experte que tu es doit sûrement savoir que ces « miracles » représentent 3% des cas au final… »
  6. « Ecoute, double connard (ben oui, c’est celui du point 4…), quand t’auras décidé d’être moins con, on pourra envisager de continuer à te côtoyer, mais là, franchement, oublie nous !!! Ahahah »
  7. « Tu sais, tu aurais dû penser à une reconversion professionnelle !! Toi, t’es trop forte !! Comment t’as deviné qu’on attendait que bébé arrive dans un choux (ou une rose, on n’est pas très regardants) ? On va suivre ton conseil et celui du gynéco qui nous a dit que c’était pour ce soir, à 18h36 pétante !! »
  8. Ben là, je crois que ce conseil m’a cloué le bec… Vous n’auriez pas une idée de réponse pour m’aider ?
Publicités