Mots-clefs

, , , , , ,

Suite aux 2 échecs consécutifs de la rentrée (tec fiv 1 + fiv 2), chéri et moi avons décidé qu’une pause s’imposait. Ne supportant plus l’attente (chez Dr X, chez le biologiste, au labo…), nous avions besoin de prendre nos distances avec la pma. Et puis, nous avions également besoin de nous retrouver, de reprendre une vie insouciante, normale, hors pma.

Il faut dire que notre cv s’alourdissait beaucoup trop !! En chiffres, ça donnait :
–          27 mois d’essais (aujourd’hui, on en est donc à 29 mois !!), dont 15 mois en pma
–          3 IAC
–          1 TEC
–          2 FIV
–          25 ovocytes ponctionnés
–          6 embryons transférés
–          3 AG

Bon, la vraie vérité, c’est qu’on avait un voyage de noce prévu au mois de mars 2014, dans un pays infesté par le palu (palu + grossesse = pas top), pour lequel on avait sorti 25% d’arrhes, et une cérémonie laïque prévue pour août 2014, pour laquelle nous avions déjà déboursé :
–          la salle
–          la robe
–          une partie de la déco
–          les billets d’avion non remboursables (pas donnés à cette période pour quitter notre caillou pour la métropole !!!)

Du coup, (ben ouais, c’est super con !!), on avait trop investi pour prendre le risque de voir une grossesse débouler et nous obliger à annuler… « Il faut savoir ce qu’on veut », dixit Mme Caliméro la semaine dernière…

Ben ouais on le veut ce bébé, mais on l’attend depuis 29 putains de mois !!!! DNLP, les cigognes et tutti quanti ont oublié notre adresse, alors bon, on ne va pas s’arrêter de vivre…

Et puis merde, on le veut ce mariage !! Et lui, au moins, à moins d’une très mauvaise surprise, il n’a aucune raison de tomber à l’eau… (Chéri a intérêt à ne pas se défiler bordel !!!)

Donc on attend… Mais que c’est long !!!!!! Le temps s’est arrêté… Et on est relégué au rôle de spectateurs… On voit nos amis fertiles avancer dans leurs projets, les copinautes avancer dans leur parcours (même si échecs…) et nous, ben on stagne !!

Et surtout, l’attente se révèle propice aux questions sans réponse.

Alors depuis quelques jours, avec chéri, on se dit qu’on va prendre rdv avec Dr X, pour espérer avoir au moins quelques réponses… Est venu le temps du listing de questions, afin de ne pas prendre le risque, cette fois, de ressortir frustrés. On est déterminés à comprendre, quitte à faire la grève de la faim devant le cabinet de Dr X pour qu’il prenne le temps, cette fois, de nous recevoir et de ne négliger aucune de nos interrogations. Nous souhaitons, dans nos revendications, qu’il nous propose des pistes d’investigations. Nous sommes prêts à nous plier à n’importe quel examen, même les plus intrusifs, du moment qu’on a quelques éléments de réponse…

Pour les questions, en substance, ça donnerait ça :
–          Est-ce que j’ai oui ou merde des OPK ?
–          Pourquoi on ne nous a jamais prescrit de caryotypes ?
–          Est-ce que le pouvoir fécondant des soldats de chéri est oui ou merde altéré ? Comment être sûr ?
–          Sinon, est-ce mes ovocytes, qui, en plus de mes ovaires, sont merdiques dysfonctionnants ? Comment être sûr ?
–          Pourquoi le dernier spermogramme de chéri remonte à février 2013 et pourquoi les résultats ne nous ont jamais été communiqués (transmission directe à Dr X…) ?
–          Pourquoi aucun embryon ne daigne s’implanter dans mon magnifique intérieur (putain, je ne compte plus le nombre de gynéco, avant nos projets bébé, qui ont vanté la beauté de mon intérieur !!!) ?
–          Pourquoi on attend autant dans la salle d’attente ?
–          Pourquoi, pour fiv 1, sur 16 ovocytes ponctionnés, on a obtenu seulement  2 embryons fragmentés + 2 blasto congelés ? Et que des ICSI !!!
–          Pourquoi, pour fiv 2, sur 9 ovocytes ponctionnés, on a obtenu seulement 2 jolis J3 (jolis, mais pas fichus de s’accrocher !!!) et 1 blasto congelé (pour lequel on a d’ailleurs jamais eu aucune confirmation…) ?
–          Pourquoi il n’y a pas de suivi psychologique adapté qui nous soit proposé ?
–          Pourquoi on a eu aucun appel de Dr X, au lendemain de nos innombrables échecs pmesques?
–          Comment j’ai été fichue de faire une GEU? Est-ce que ça risque de se reproduire?
–          Bref : pourquoi on n’arrive pas à avoir un/des bébé(s) BORDEL ???

Il est possible que j’ai omis certaines questions incontournables. Nous comptons sur vous pour compléter cette liste non exhaustive.

Bien à vous.

Publicités