Mots-clefs

, , ,

Ayé !!! J1 et ses potes J2, J3 et J4 sont derrière moi, et ma déprime avec.

D’ailleurs, je n’évoquerai même pas tout ce qui continue de me mettre en rogne: la manif pour tous (CONTRE tous plutôt !!) en tête de cortège, suivi de près par les propositions de Mme Bertinotti concernant l’étiquetage des enfants issus du don et de l’adoption. Non, non, non !! Ce post se veut et sera PO-SI-TIF !!!

Bon, on ne va pas se mentir: je suis épuisée en ce moment… A tel point que mon corps a décidé de me faire payer les semaines de survie qui viennent de s’écouler… Je me paye un début de bonne crève et je vous assure qu’avec la chaleur caniculaire qui s’abat sur l’île ces dernières semaines, c’est pas glop du tout !! Bon, ok, ok: ça fait un peu genre je me plains qu’il fasse chaud. Mais je vous assure que c’est à la limite du supportable. Pour preuve, ici !!

Bref, malgré ces petits aléas, je me sens mieux. Je me raccroche aux jolis moments que la vie, dans son infinie bonté, peut encore nous accorder. Dame Nature n’est pas qu’une Pute.

Parmi ces jolis moments, il y a eu ce dernier entretien avec Mme Douceur. Ce jour-là, Chéri et moi y sommes allés détendus, persuadés que tout se passerait bien et confiants dans nos capacités à montrer que nous serons définitivement de bons parents. C’était sans compter sur les conditions de circulation rendues particulièrement difficiles par ces couillons de gérants de station service qui ont décidé de se mettre en grève. Heureusement, Waze (petite application que vous devez absolument vous procurer !!) nous a permis de limiter les dégâts et de n’arriver qu’avec 5 petites minutes de retard. Mais bon, arriver tendus comme des strings, c’était pas le mieux qu’on pouvait espérer…

Finalement, l’accueil de Mme Douceur était si doux et avenant que notre stress s’est envolé dès les premières minutes de l’entretien. Après avoir évoqué le profil d’enfant(s) que nous avions arrêté, nous avons discuté des difficultés que nous pourrions éventuellement rencontrer dans notre parentalité adoptive. Elle nous a donné des exemples concrets de galères, mais nous lui avons dit que nous n’avions pas peur. Que finalement, si tant est que nous nous trouvions en difficulté, on n’hésiterait pas une minute à se faire aider en s’adressant à des associations, à un thérapeute, au Conseil Général ou autre. Je crois qu’elle a surkiffé notre réponse. Pourtant, on ne disait pas ce qu’elle voulait entendre, mais simplement ce qu’on ressentait vraiment… Bref, l’entretien s’est rapidement conclu de la plus jolie des façons. Elle nous a dit: « Je ne suis pas du genre à tourner autour du pot. Je vous mets un avis très favorable. Il ne fait aucun doute pour moi que vous remplissez toutes les qualités pour être de bons parents. J’ai parfois dressé un portrait difficile des situations qu’on peut rencontrer dans ce parcours et c’est mon rôle de le faire. Mais vous savez quoi? J’ai vraiment le sentiment qu’avec vous, ça va le faire! »

C’est donc avec un sourire niais que nous avons accueillis ces si jolis compliments et que, discrètement, avec pudeur, nous avons étreint nos deux mains enlacées, en se disant intérieurement: « YES !!! »

La suite, ce sera le 21 février, pour la restitution de ses conclusions.

S’en est suivi notre petit rituel adoptif: un petit moment à s’en mettre plein la panse !! L’entretien ayant été vite expédié, nous nous sommes contentés d’un petit déjeuner pour débriefer. Puis la journée a été des plus agréables. Chéri et moi étions amoureux, détendus et heureux.

Côté projet, on a pas mal avancé !! Faire-part de mariage: check !! Blog de mariage: check !! On a aussi booké définitivement notre voyage de noce, qui approche à grands pas: dans moins de 4 semaines nous y serons !!!!!!!! Oh yeaaaaah !!!!

Pour le moment, je n’ai envie que de me raccrocher à ce périple. Je vais d’ailleurs commencer à pouvoir compter les jours…

Publicités