Mots-clefs

, , ,

Je viens de passer une journée plutôt positive, même si les tristes nouvelles qu’ont reçu les copinautes en attente de résultat m’ont beaucoup touché.

Et vla ti pas que ma frangine décide de m’appeler. Super (sans ironie aucune…)!! La même frangine qui est passée par la case PMA. La même frangine qui après 6 IAC et 1 FIV a eu la chance de porter la vie. La même frangine qui aujourd’hui est mère de 2 magnifiques princesses.

Au début, tout se passait à merveille. On papotait, de tout et de rien. Puis elle m’a demandé si ça allait mieux. Ce à quoi je lui ai répondu que les années d’heures de sommeil en retard que j’étais en train de récupérer me faisait le plus grand bien. Que j’essayais d’être sereine et d’y croire de nouveau… blablabla.

Et là, sortie de nulle part, voici ce qu’elle me sort :

–          « Tiens, l’autre jour, je parlais de toi à une copine. Elle aussi elle n’a pas eu une vie facile. Sa mère a même fini en HP !!! Bref, elle me disait que ces gens-là, qui vont voir des psys, ils feraient mieux d’aller de l’avant plutôt que de toujours ruminer les mêmes choses. Que finalement, à force d’en parler, ils s’enfermaient dans leurs malheurs. »

Le pire dans tout ça, c’est que je n’ai pas eu de droit de réponse !! Aussitôt sa phrase terminée, elle m’a cloué le bec en disant :

–          « Bon, on en reparlera hein. J’ai une copine qui vient d’arriver. Je te rappelle ! »

Alors de deux choses l’une… Soit elle m’a dit ça pour m’apporter le savoir ô combien reconnu de son amie, pensant m’apporter du soutien. Soit elle m’a dit ça pour me booster, me voyant comme une pauvre fille qui passe son temps à se plaindre et à ruminer…

Quoiqu’il en soit, là, tout de suite, je suis juste en colère et frustrée de ne pas avoir pu répondre !! Triste aussi, parce que depuis le début de nos essais, je pensais pouvoir trouver du soutien chez cette personne si chère à mon cœur, qui a vécu les mêmes difficultés que moi en son temps… Mais finalement, elle a toujours été dans la fuite…

D’ailleurs, c’est bien pour ça qu’elle ne peut pas comprendre que je me confronte à nos démons, alors qu’elle-même a opté pour la politique de l’autruche…

Bref, ce que je retiens, c’est que selon elle (et sa conne de copine à qui j’ai dû adresser 2 phrases dans ma vie), je suis responsable de tout ça !!

Oui, je prends ma part de responsabilité, parce que je pourrais vivre les choses différemment. Mais me sentir juger comme ça, vraiment, j’ai du mal à l’encaisser…

Voilà, c’était la minute ZEN… Je ne pensais pas poster 2 fois dans la même journée, mais je crois que là, il fallait que j’extériorise…

Publicités