Mots-clefs

, , ,

J-1…

Ok, les filles: c’est la panique !!!!!!!!!!!! J’ai abordé ce TEC avec la plus grande sérénité jusqu’ici, mais je ne sais pas pourquoi, l’angoisse commence à monter crescendo. Je sais qu’en mettant des mots sur tout ça, ça me permettra peut-être d’exorciser ce que je ressens, donc je me lance.

Ce matin, tout n’a pas très bien commencé. Chéri s’est levé avant moi et il a trouvé les télécommandes de la télé et du décodeur baignant dans une mare de pisse. Vous me direz: « Beuuuurk!! » (et vous aurez raison!), ou encore « WTF??? », mais aussi « Quel est le rapport? ». J’y viens… Tranquillement vautrée dans mon lit, je sentais un profond besoin de me rendormir, précisément parce que je voulais regagner un peu de sérénité et ne pas me laisser polluer par des ondes négatives. C’était sans compter sur Chéri, qui pestait contre notre minette qui nous pourrit la vie depuis des semaines…

Ben oui, avez-vous déjà eu un chat malade? Du genre malade à pisser un peu de sang partout dans la case? Ben vous savez quoi: c’est franchement pas glop !! Parce que la véto ne trouve aucune raison, si ce n’est de nous faire raquer pour de la pâtée qui coûte un bras. Du coup, la minette continue d’uriner où bon lui semble, pour bien nous montrer qu’elle n’est pas top confort, et nous on passe derrière (enfin, surtout Chéri, je dois bien l’admettre…) pour essuyer les dégâts !! La véto ne propose qu’une solution: faire passer une écho pour vérifier qu’il n’y a pas de calculs rénaux, moyennant dans les 100€ (juste pour l’écho…), sachant qu’elle ne privilégie pas cette piste. Selon elle, minette aurait une infection urinaire due au stress !! Ben voyons… Manquait plus qu’elle s’y mette (la minette…).

Je me suis donc levée pour aller aider Chéri. Les télécommandes sont dead… Et tandis que nous pestions tous les deux en nous demandant bien si on allait supporter cette situation plus longtemps, vla ti pas qu’une autre de nos minettes, sans aucune raison et pour la première fois, s’est mise à uriner sur la porte des toilettes !!! Imaginez la scène: c’était à s’arracher les cheveux !!!!!!!!!

Donc ce matin, ça a été la goutte d’eau de pisse (mouahaha) qui a fait déborder mon vase et s’envoler ma sérénité… J’ai la sensation de me trouver prisonnière d’une situation insoluble, qui fait que je ne me sens plus bien chez moi (à cause de ces pipis répandus un peu partout…). La seule proposition d’investigation consiste a encore une fois nous pomper du fric !! Sauf qu’entre le voyage de noces, mes formations et le mariage: c’est franchement pas le moment !!!!

Ces investigations me ramènent à celles qui n’ont à ce jour jamais été menées pour comprendre pourquoi 6 embryons (dont 3 blastos et 2 très beaux J3), n’ont jamais réussi à s’accrocher dans mon utérus… Et du coup, j’ai peur que cet embryon survive mais que mon utérus l’expulse, comme d’habitude… Pourquoi ce serait différent? Peut-être parce que cette tentative est différente des autres, que je ne suis plus non plus tout à fait la même et que finalement, comme je le disais récemment à une personne qui se reconnaîtra sans doute, croire à l’impossible, c’est déjà rendre les choses possibles…

Bref, finalement, je crois que tout ça m’a fait démarré la journée du mauvais pied. Et ça me renvoie juste à cette impuissance qui fait que je maitrise rien de rien… Ni avec mes chats, ni avec notre futur enfant… Tu le vois là le lien avec la PMA ?? Finalement, je devrais remercier la minette de m’avoir fait craquer, parce qu’au moins, j’accueille mes doutes et mes peurs…

Car oui, j’ai super peur !! Bien entendu qu’on ne maitrise rien dans ce qui va se passer et que si ça ne marche pas, c’est que ce ne sera pas le bon moment. J’accepte cette règle du jeu (si tant est que ce soit un jeu…). Evidemment que je continue de croire qu’un jour je serai maman et que ça finira par marcher. Mais ça ne m’empêche pas d’être inquiète pour demain…

Hier, j’ai appelé la sage-femme pour la prévenir que le transfert était prévu demain mais qu’avec notre rdv pour l’adoption, il faudrait éviter de nous convoquer avant 10h. Elle a noté l’information et m’a dit qu’il n’y aurait a priori aucun souci. Par contre, elle m’a demandé de rester près du téléphone entre 8h30 et 9h, juste au moment où nous serons en plein compte-rendu avec la psy !! La dite psy, Mme Douceur, à qui on avait dit que la PMA c’était derrière nous… (En même temps, quand on lui avait dit ça, c’était le cas…) Je vous laisse imaginer le stress !!

Ca me donne l’impression de devoir faire un vrai choix… Ce n’est peut-être pas anodin si le rdv bilan avec Mme Douceur (qui aurait dû avoir lieu fin janvier!!) tombe finalement le même jour que le transfert…?!

Je me dis aussi que c’est sans doute positif que le débriefing (au cours duquel Mme Douceur devrait nous valoriser sur nos capacités à devenir de bons parents…) se déroule juste avant le TEC…

Tandis que j’étais au téléphone avec la sage-femme, j’en ai profité pour lui demander quand aurait lieu la décongélation de notre petit bout de vie. Elle m’a répondu que ça se ferait aujourd’hui… Alors même si je sais que dans notre centre 90% des embryons vitrifiés résistent à la décongélation, ben quelque part, j’appréhende le verdict.

Je crois que je suis prête à affronter un échec, mais je voudrais au moins avoir eu la chance de porter ce bout de vie… Juste pour que ces 7 mois de parenthèses n’aient pas été complètement vains. Qu’il ait une chance… Qu’on ait notre chance…

 

Publicités