Mots-clefs

, , ,

5 jours sans poster. 5 jours que j’ai trouvé interminables, passant du rire au larmes et des larmes au rire. On pourrait croire que l’accumulation des échecs nous blinde et qu’on en ressort plus forts, mais que nenni !

La guerrière est tombée, un genou à terre, elle a déposé son armure. Et elle a pris du temps pour faire le point, sur ce qu’elle voulait vraiment.

Ce que je veux vraiment? Reprendre une vie normale ! Faire sonner le réveil tous les matins pour me rendre à l’école, voir du monde, sortir, faire des projets et ne plus penser à cette putain de PMA !!!

Du coup, on a décidé de se relancer pour la énième fois sur notre projet immobilier. On était opposé à faire construire, parce qu’on connait trop bien les emmerdes que ça peut apporter, notamment en terme de surcoût, de délais, de malfaçon. Depuis quelques temps, je me disais que les maisons container pouvaient être une bonne alternative. Ecologique, économique, rapide à construire: que demander de plus?

On s’est donc renseigné auprès d’un constructeur et on va peut-être se lancer dans ce projet… Affaire à suivre donc ! En tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’en faisant les plans de notre future maison et en incluant la chambre d’enfant, ça m’a fait du bien! On ne s’est projeté que sur du réalisable et du positif…

Bon, et sinon, côté PMA? Ben on est en plein dilemme… Aujourd’hui, j’ai revu Dr Dino. Selon lui, les causes de notre infertilité sont bien inexpliquées ! Donc retour à la case départ… Plus question d’OATS fluctuant ou d’O(M)PK… Quant à la question des problèmes de fécondation, point de réponse…

En revanche, après 7 embryons transférés et 0 accroche (enfin si, 1 GEU qui n’en n’est peut-être pas une…), Dr Dino est d’accord pour essayer d’explorer les raisons possibles.

Le caryotype? Pas besoin: Chéri pourrait être donneur de sperme tellement son sperme est de compétition !! Et surtout, ça coûte une blinde… (190€ environ)

L’AMH? Je réponds très bien aux stim (125 ui de Gonal seulement) donc selon lui, inutile. Quoique mes cycles sont courts. J’ai précisé qu’ils peuvent aussi être longs (52 jours!). Donc finalement, on va faire l’AMH, mais si les résultats sont pourris, il a peur que ça me déprime… Je ne suis plus à ça près, soyons bien clairs !! Et si tant est qu’on pouvait avoir un début d’explication, je prends…

L’immunologie? Inutile selon lui.

L’écho doppler? On peut très bien avoir l’impression d’un utérus bien vascularisé et au top, sans voir les fameuses cellules tueuses, ce qui n’expliquerait du coup pas grand chose.

La biopsie de l’endomètre? Ca, oui !! Reste 2 options:

1. En prévision du prélèvement pour Matric*Lab, il propose une écho de contrôle de l’ovulation samedi (à J 10). Ensuite, on fait le prélèvement à J21. Le hic, c’est qu’il nous faut l’AMH, qu’on détermine avec une prise de sang à J3… J3 étant derrière nous, on ne comprend pas trop pourquoi il nous propose de venir samedi?! On se dit donc que vu le mois de délai pour avoir les résultats + le possible traitement prescrit, on ne pourra donc pas faire de tentative avant l’après mariage, sur le cycle de août/septembre…

2. La biopsie peut éventuellement être faite à J21 sur ce cyle (soit le 7 mai) et envoyée ici, en local, pour simple analyse. Auquel cas, je prendrai le traitement le plus communément prescrit par Matric*Lab, à titre expérimental (à savoir, sans être certaine de ce qui serait préconisé dans mon cas). Il a fait ça avec une de ses patientes récemment qui s’est retrouvé enceinte à FIV 4… On économiserait ainsi 400€ et on pourrait tenter FIV 3 (= FIV 2 bis selon lui « grâce » à la GEU) sur le cycle prochain.

Donc voilà: on ne sait pas quoi faire… On envisage la 2ème option, en se disant qu’au pire, si jamais ça foire encore, on fera la biopsie pour Matric*Lab début juillet, juste après le cycle de FIV. Le hic, c’est qu’on n’est pas sûr que le laboratoire parisien soit ouvert sur la période estivale… Auquel cas, on serait obligé de faire les investigations après notre retour, soit fin août, et de tenter la FIV fin octobre…

Bref, c’est cornélien ! J’aimerais tellement qu’on se laisse porter sans se poser de questions, mais on est constamment confronté au choix dans ce parcours de marde.

La bonne nouvelle, c’est que selon Dr Dino, ça finira par marcher !! Il m’a encore sorti nombre d’exemples de femmes désemparées qui tombaient enceintes à FIV 4 à 7…

 

 

Publicités