Mots-clefs

, , , ,

coup de pied

Bon, hier, j’étais en mode Dark. Je voyais tout en noir et je chialais tout ce que je pouvais. Ca a duré une bonne partie de la journée d’aujourd’hui, mais je n’aime pas me retrouver dans cet état. Je ne me reconnais pas et surtout je me fais du mal…

Du coup, même si, on ne va pas se mentir, je ne me sens pas du tout à Bisounoursland, je me suis remonté les manches et au réveil, j’ai pris une grande décision !! On va faire cette biopsie avec Matr*celab. C’est peut-être une fausse bonne idée, mais au moins, on ne se sentira pas totalement inactif.

Ces dernières semaines, je me suis beaucoup interrogé sur la suite à donner à tout ça… Continuer? Tout stopper? J’ai parfois eu l’impression d’être une usurpatrice, puisque mon infertilité était récemment devenue inexpliquée. Du coup, je me suis dis que ça viendrait tout seul, qu’il faudrait juste peut-être compter en décennies années. Et puis, vu la fréquence de nos rapports avec Chéri, je me disais que c’était juste pour ça que ça ne marchait pas !! Même s’il y avait quand même des galipettes qui tombaient à point nommé, mais bon…

Bref, du coup, j’ai fait l’autruche, et vous savez quoi? Ca m’a fait un bien fou !!! Une de vous m’avait dit qu’elle espérait que le retour à la réalité ne serait pas trop dur à gérer… Ben en fait, c’est un peu dur, mais ça m’aura au moins permis de me sentir vivante et de respirer hors pma pendant quelques semaines.

Et puis, la tête dans le sable, j’étais quand même pas si mal… Jusqu’à ce qu’une nouvelle peu réjouissante m’oblige à sortir la tête pour me confronter à mon pathétique destin. C’est un secret pour personne, je suis une de ces nantis de feignante prof, et ce depuis 7 longues années… J’ai travaillé des années, par choix, avec des enfants déficients, dont certains lourdement handicapés. J’ai donné beaucoup de temps, d’énergie, d’amour à ces enfants, et je me suis épuisée. J’ai donc eu l’audace d’espérer une classe « ordinaire », si possible pas trop loin de chez moi. Sauf qu’il n’y a pas de poste, ma pauvre dame !! Une année, ok. Deux années, ça commence à gonfler, mais on se résigne. Cette année encore, RIEN. Ok, j’encaisse tant bien que mal. Et hier, par mes chères futurs ex collègues, j’apprends que la comédie devrait durer encore 2 longues années !!! Encore 3 putains de rentrées scolaires à ne pas savoir où on va m’envoyer, sur quel poste je vais tomber, avec quel public et pour combien de mois !!! C’est comme si on vous trimbalait d’une boîte à une autre tous les ans depuis des années et que vous n’aviez qu’à la boucler sans broncher. On appelle ça des « bouche-trous ».

Donc l’idée de faire le bouche-trous, bien que très dérangeante, a fait son bonhomme de chemin les 2-3 premières années. Par contre, l’idée que ça perdure encore 2 ans, avec 9 ans d’ancienneté au compteur, ça me révulse !!! C’est pas comme si j’avais besoin de stabilité non plus hein…

Alors quand Jeune Premier, un ami à qui tout réussi, m’a proposé de faire une soirée revival avec mes ex collègues de promo, j’ai décliné l’invitation. Surtout quand j’ai lu les commentaires de 2 PB qui se demandaient si elles pourraient bouffer des sushis. Là, je me suis dis: « Ma pauvre fille !! Depuis 7 ans, la plupart ont eu un poste et/ou sont devenus parents et/ou ont accédé à la propriété et toi, t’as pas avancé d’un iota bordal de marde !!! »

Ce constat, à la veille de mes 33 ans, est juste un peu dur à encaisser… Cette impression de stagner et de regarder tout le monde avancer, sur son chemin de vie.

Bref, parait que ça n’est qu’une question de temps…

Donc du coup, revigorée par vos commentaires encourageants, j’ai décidé de me prendre en main et de ne plus subir ma vie. Plutôt que d’attendre à ne rien faire jusqu’en septembre, autant essayer de mettre ce temps à profit pour comprendre où est la couille dans le potage (Miam! Ca donne envie…) Parce que force est de constater que la pause, ça a du bon tant qu’on fait l’autruche, mais quand un évènement nous oblige à sortir la tête du sable, ben on subit un peu l’inactivité.

Donc prise de sang pour contrôler LH/FSH/O²/AMH –> check !!

Par contre, je ne comprends rien aux résultats qui m’ont été communiqués par téléphone: vous pouvez m’aider?

Je suis aujourd’hui à J5 (je sais, j’étais sensée faire la pds à J3, mais vu que J1 a débarqué dans la journée et que j’ai fait la pds ce matin, la femme et secrétaire de Dr Dino m’a dit qu’on était encore dans les clous, en comptant que j’étais du coup à J3,5) et ça donne:

– FSH: 5.9

– LH: 5.6

– O²: 43

Chéri a téléphoné pour prendre rdv pour la biopsie le 27 juin (jour de la kermesse de l’école, c’est bien plus grignolo !!!). J’espère qu’en terme de douleurs, ça va être gérable… Déjà que j’ai douillé aux 2 derniers transferts (je rappelle qu’il y a quelques mois, mon col était quasi obstrué dans sa totalité et une opération avait consisté à l’ouvrir…).

Voila, voila !!

Après avoir rattrapé mon retard aujourd’hui et lu le blog de Little, j’en viens aussi à me dire qu’on devrait essayer d’explorer du côté de Chéri, malgré l’avis réservé de Dr Dino à ce sujet. Son spermo a été fluctuant, bien que jamais catastrophique. Ca ne vaudrait pas le coup de tester la décondensation de la chromatine et la fragmentation de l’ADN? (Novice sur cette question: est-ce le même examen et qui peut le prescrire? Un urologue?)

Bref, avis aux expertes svp !!

Pi sinon, je tenais à vous remercier du fond du cœur pour votre présence… Vous êtes d’un immense soutien pour moi et si un jour je grimpe dans ce fichu train, ce sera un peu grâce à vous toutes qui me permettez de ne jamais sombrer trop profondément… Même vous, qui êtes dans le train, vous êtes toujours là à nous tenir la main, et c’est vraiment un immense cadeau que vous nous faites…

train

PS: Vous voudriez pas tirer un peu plus fort pour nous aider à grimper, même sans ticket… On voudrait juste voir quelle tronche il a ce train ! Histoire de vérifier que c’est pas un mythe… Promis, après, on redescend (ou pas). On voudrait pas que vous vous fassiez virer par le contrôleur non plus hein !!

 


Edit:

Je ris de ma bêtise !! En lieu et place de l’O², il fallait bien entendu lire E²  !!! S’ils avaient prévu d’analyser ma réserve d’oxygène, ils auraient eu du mal, vu que je suis un peu en apnée en ce moment…

 

Publicités