Mots-clés

, , , , , , ,

C’est fou comme en quelques jours (voire quelques heures), la vie peut parfois basculer du bon ou du mauvais côté !! Parfois, on a l’impression de se sentir invincible, que rien ne pourra venir entraver notre bonne humeur pi PAF: la tuile qui tombe sur le coin du pif sans crier gare. Un peu comme ce jour où j’ai reçu le fameux sms. Puis quelques heures plus tard, alors qu’on se demande combien de temps on va encore résister à toutes ces mardes accumulées, un appel providentiel, qui rend les choses subitement beaucoup plus douces…

Cet appel, je l’ai reçu alors que j’avais la bouche grande ouverte chez mon ami dentiste. T’imagines bien que du coup, difficile de pouvoir répondre !! C’est donc en sortant, non mécontente de m’être vu offrir un blanchiment des dents pour le D Day, que j’ai écouté le message laissé sur mon répondeur. C’était le gendre de Papi, l’adorable Monsieur dont on voudrait acheter la maison. Il nous annonçait que l’audience devant le juge ayant eu lieu, Mme a fini par comprendre que même si le prix était très bas (pour rappel, pour la faire chier, Papi voulait brader la maison…), c’était dans son intérêt de signer les papiers de la vente. Et que donc, si jamais on était toujours intéressés, c’était ok pour tout le monde !!! OMFG !!!!!!!! C’est pas la routourne, là, c’est carrément la chance d’une vie qui s’offre à nous !!!! Alors qu’on n’y croyait plus du tout… Enfin, on n’avait pas lâché l’affaire hein, mais bon, on était résigné, en mode: « Advienne que pourra ».

J’aime autant te dire que du coup, la mauvaise nouvelle du matin a très vite été occultée, et j’ai su prendre du recul en me disant que le point positif, c’est que je serai affectée pas trop loin de chez moi, et près du centre AMP, ce qui, vu ce qui se profile niveau pmesque, est un grand soulagement.

C’est donc avec un certain entrain et beaucoup de plaisir que je me suis relancée dans ma déco de mariage. Voici d’ailleurs, en avant-1ère et parce que certaines me l’ont demandé, à quoi devrait ressembler grosso merdo ma déco (c’est loin d’être complet, puisque la plupart de la déco est à 10000 bornes):

20140709_075803

Cocottes en papier kraft avec petits gages gentillets + marque-place en papier kraft + étiquettes MERCI à placer sur les cadeaux des invités.

20140709_081034

Voilà mon côté instit qui ressort… Un livret d’activités (avec coloriages magiques, points à reliés, jeux des différences, etc…) + un marque-place cornet à bonbons.

20140709_081351

Confiture pêche-orange-passion, qui sera conditionné dans des mini-pots à confiture et remis à chaque invité.

decoration_mariage_rustique_romantique_happy_chantilly

Sur le blog de Happy Chantilly, on a trouvé pas mal d’idées et notre table devrait ressembler à peu près à ça…

déco-cérméonie-laique-extérieur1

Pour la cérémonie laïque, voici l’arche qu’on prévoit de fabriquer.

deco-ceremonie-exterieur1

En guise de bancs, on aimerait emprunter des ballots de paille pour la cérémonie.

 

Voilà pour le petit instant fleur bleue.

Maintenant, place au projet enfant.

1. Niveau pmesque:

J’ai revu avec un plaisir non dissimulé Dr Dino lundi. Je m’en veux d’avoir douté de lui et de l’avoir rendu responsable de mon incapacité à procréer, parce que quand tu entends parler ce vieux Monsieur de toutes les réussites qu’il a au compteur, avec une réelle émotion et une joie immense, tu te dis qu’il tentera absolument TOUT pour que tu arrives à pondre un jour. Et ça, ben c’est vachement rassurant !!

Dr Dino m’a donc prescrit de l’Adal*te, un hypotenseur qui favorise la vascularisation de l’utérus. Je ne supportais plus l’autre traitement, donc il m’a demandé de l’arrêter. Le 23 juillet, je dois retourner le voir pour une biopsie de l’endomètre puis, sur le cycle suivant (soit sur la fin de nos vacances en métropole), on commencera le nouveau protocole où tout sera nouveau !! Place au protocole long avec déca à partir de J20, puis Fostimon (j’avais encore jamais testé l’urine de femmes enceintes!) à 150 ui au lieu des 125 ui habituels de Gonal.

Je suis contente, parce que j’ai vraiment l’impression qu’on essaye de changer ce qui jusqu’à présent n’a pas fait ses preuves, et ça me rebooste vraiment !! J’ai envie d’y croire de nouveau…

Pour la petite anecdote, ce cher Dr Dino m’a envoyé chez un de ses confrère cardiologue pour qu’il puisse attester que je pouvais bien prendre l’Adal*te. Le gars était complètement space !!! Il m’a parlé pendant des heures des vieilles richardes de Versailles, qui s’occupent plus de leurs ongles que de leurs mômes, et de leurs chers époux, qui s’envoient leurs secrétaires parce qu’ils ne supportent plus leurs vieilles rombières. Puis, tout naturellement, il m’a demandé de m’installer sur sa table, en enlevant le haut. Jusqu’ici, même pas peur !! Je m’empresse donc de me mettre en soutif, quand il me demande d’enlever le soutif. QUOI?????? Bon, j’avoue, j’aime bien mes nichons, mais justement, c’est précieux les nichons et je n’ai pas la moindre envie de les montrer à ce gros satou, qui s’exclame: « Allez, en piste ! Je vais remercier Dr Dino, parce que c’est pas tous les jours que je peux me farcir une instit! » Au secours!!!!!!!!!!!! J’ai cru tout remballer sur l’instant. C’est donc avec la plus grande pudeur que j’ai enlevé mon soutif, tout en posant mes 2 petites mains sur mes tétons, pour conserver ce qu’il me restait de pudeur…

Bref, tout ça pour qu’à la fin, il m’autorise à prendre le fameux vasodilatateur !! Qu’est-ce qu’on ferait pas pour l’avoir notre chiard… J’aime autant te dire qu’à l’adolescence, il n’aura pas intérêt de moufter !! Sans quoi, je l’emmènerai chez ce cardiologue siphonné en guise de punition !!

2. Niveau adoption

Hier, nous sommes allés à notre dernier entretien avec Mme Bienveillante. Elle nous a confié son rapport, que nous avons lu avec émotion. Nous n’avons rien appris de nouveau, puisque le rapport en question récapitulait tout ce que nous nous sommes dit lors des précédents entretiens. Mais nous avons été ravis d’apprendre que si notre dossier était présenté face à un dossier moins bon, mais qui attend depuis plus longtemps, on serait prioritaire… J’avoue, c’est dégueulasse pour le couple du dossier moins bon, mais on s’en tamponne, parce que ça veut dire qu’on peut espérer que ça aille vite. Par vite, j’entends 2-3 ans…

En sortant, je me sentais un peu chafouine. Comme si une page se fermait et qu’un nouveau chapitre prenait place. Ce chapitre, c’est celui de l’attente. Nous ne sommes désormais plus dans l’action. On doit juste attendre, encore et toujours. Puis j’ai aussi pris un gros coup de flippe, en me disant que quand on nous annoncerait notre future parentalité, on n’aurait que quelques mois (environ 3) pour se préparer psychologiquement !! Alors oui, je sais, c’est complètement con de raisonner comme ça quand on attend déjà depuis 3 longues années, mais je crois qu’une grossesse, ça permet de se préparer en douceur à l’arrivée de l’enfant. Alors qu’une adoption, c’est à la fois long et soudain. 3 mois pour se préparer, c’est comme si on faisait un déni de grossesse de 6 mois: tu vois le genre?

Bref, voilà !! Donc je finirais ce billet un peu longuet en vous disant que oui, des fois, la vie n’est qu’une grosse catin qui nous confronte à des monticules de mardes. Mais dans le marasme, si on regarde bien, il y a toujours des notes d’espoir.

Aujourd’hui, moi, je suis remplie d’espoir pour la suite. Pour nous, pour moi et aussi pour toi qui attend de monter dans le train ou d’en sortir comblée…

a-derniere-cle

 

 

Publicités