J’ignore pourquoi, mais aujourd’hui, j’ai besoin de l’évoquer… Peut-être que c’est lié à notre mariage qui approche à grands pas. Sans doute aussi parce qu’aujourd’hui, je suis d’humeur morose.

Pourtant, tout avait très bien commencé !! J’étais d’excellente humeur. La perspective de partir dans 2 petits jours et de pouvoir profiter de Chéri pendant plus de 3 semaines me rendait « toulala ». Et puis j’ai eu mes nièces au téléphone. De vrais rayons de soleil et des bouffées d’espoir!! Mes nièces issues de FIV… Mais ça, c’était avant d’avoir ma soeur et d’avoir l’impression que notre mariage n’avait pas vraiment d’importance. Cette impression que pour elle, et pour beaucoup, ce serait juste l’occasion de faire une grosse bringue de plus tous ensemble. Mais c’est tellement plus à nos yeux…

Putain mais on voulait pas se marier nous au début bordal !! Ben nan, les rêves de princesse meringuée, c’était pas pour moi. Moi j’osais à peine rêver au prince charmant, parce que je me protégeais des hommes et que j’avais ni confiance en eux, ni confiance en moi. Et puis j’en voulais pas, de bébé !! Ca pue, ça chouine, ça prend du temps et de l’énergie !!

Mais un jour, sans crier gare, ma vie a basculé…  Je l’ai rencontré, lui, cet homme qui a su me redonner confiance en l’Homme, en la vie, en la chance. J’ai tout fait pour l’éloigner, pour le protéger, mais il a été persévérant et patient, et j’ai fini par céder. Je ne regrette pas une seconde le jour où je lui ouvert mon corps et mon coeur. Puis quelques années plus tard, ce désir inattendu et virulent s’est imposé: je voulais un bébé de lui!! Aujourd’hui, on en est là. On a fini par opter pour le mariage, pour mettre du beau dans le laid et pour avancer à pas de velours vers notre petit…

Alors toi, tu sais sans doute ce que représente ce mariage !! C’est tellement plus qu’un vulgaire bout de papier (qu’on a déjà signé, d’ailleurs) !! C’est juste un moment pour introduire du Positif, des Sourires, de l’Amour et du Bonheur dans nos vies. Nous on s’en balance pas mal d’avoir la plus jolie alliance ou la plus belle tenue finalement !! Tout ce qu’on veut, c’est célébrer notre amour entourés de nos proches… Faire la bringue, oui, mais pas que…

On voudrait que nos proches montrent qu’à leurs yeux, notre mariage est important. Qu’ils ne demandent pas s’ils peuvent venir en bermuda et en tongs, parce que « c’est un mariage de La Réunion » (genre, on sait pas se mettre sur son 31 ici: les costumes ça n’existent pas, faut les faire venir par bateau tu comprends…)!! On voudrait qu’ils se fassent beaux, qu’ils prennent plaisir à partager ce long week-end avec nous, dans ce gîte qu’on a réservé pour l’occasion, afin de partager du temps tous ensemble, familles et témoins réunis. Qu’ils me proposent de m’accompagner aux essayages de ma robe, chez le coiffeur, etc…

Je voudrais juste me sentir entourée finalement, mais c’est trop demandé…

Au lieu de ça, j’apprends que mes neveux et nièces seront gardés ce soir-là… Ils assisteront à la cérémonie et au cocktail, mais c’est tout… Quant à mon père, il ne dormira pas sur place et ne reviendra pas le lendemain…

Parmi ces proches, il manquera une autre personne, pourtant essentielle… Je ne parle pas de mes témoins qui risquent de faire faux-bond rapport à leurs grossesses. Je parle de cette personne qui m’a portée pendant 9 mois. Qui m’a aimée de manière inconditionnelle. Qui m’a protégée comme elle a pu. Qui m’a veillée quand j’étais malade. Qui m’a fait rire aux éclats quand j’en avais besoin. Qui m’a expliqué la vie, sa vie, ma vie… Qui m’a transmis ses valeurs. Qui m’a sans doute rendue si sensible et si forte à la fois.

Elle était drôlement belle !! Elle avait de grands yeux bleus, dans lesquels on pouvait plonger sans risquer de se noyer. Elle adorait esquisser des pas de danse dans le salon, en écoutant ses musiques favorites. Elle aimait la vie, qui ne le lui rendait pas toujours… Elle était coquette, toujours bien apprêtée. Elle riait souvent. Fumait beaucoup. Rêvait toujours.

Elle prenait tant de place dans mon coeur et a laissé un vide si béant dans ma vie… Je vis avec son absence: j’ai appris à l’accepter. Mais il est des jours où cette absence est particulièrement cruelle…

Comme ce jour où j’ai réussi mon permis: j’aurais voulu qu’elle soit là pour me féliciter. Qu’elle montre sa fierté lorsque j’ai validé mes examens. Qu’elle rencontre Chéri. Qu’elle partage mes larmes de joies lorsque j’ai réussi mon concours. Qu’elle me soutienne durant toutes ces épreuves. Qu’elle soit près de moi le jour où je dirais OUI (Bounty, t’as vu, j’ai retenu la leçon!) à mon amoureux et qu’elle soit aussi là le jour où je lui annoncerais qu’elle deviendrait grand-mère. Qu’elle soit là pour entendre mes enfants l’appeler « Mamie »…

Je sais qu’elle sera là dans mon coeur et dans mes pensées, mais…

Dans 16 jours aujourd’hui, j’aurais donc une pensée émue pour mes neveux et nièces, pour elle, mais aussi pour cet enfant qu’on attend patiemment…

Je terminerai une fois encore avec une citation qui est de circonstance:

« La vie est écrite à l’encre; tu ne peux effacer ce qui a été écrit, alors continue à écrire… »

Promis, je ne m’arrêterai pas…

 

 

Publicités