« L’art de la simplicité est un casse-tête de la complexité. »

Doug Horton

On peut dire que cette reprise pmesque et tafesque aura eu son lot de surprises et de complications… Mais tout ce qui est complexe devient simple quand on le voit avec simplicité. Du coup, no prise de tête !! Je suis dé-ta-chée pour le moment !!

J’ai pris du recul quand les infirmières de France et de Navarre m’ont piqué avec 3h de retard.

J’ai pris du recul quand notre avion a été avancé de 3h et que j’ai dû me faire piquer avec 3h d’avance.

J’ai pris du recul quand, une fois nos 60 kilos de bagages descendus de 4 étages sans ascenseur, on s’est retrouvé la gueule enfarinée devant le taxi pour lui dire qu’on venait d’apprendre que le vol avancé venait d’être reculé de plus de 3h et que j’ai réalisé que j’aurais pu être piquée en temps et en heure.

J’ai pris du recul quand on a finalement décollé avec 1h de retard.

J’ai pris du recul quand j’ai essayé de joindre la notaire et qu’elle nous a dit n’avoir aucune nouvelle de la propriétaire pour la signature du compromis.

J’ai pris du recul quand une fois nos pénates regagnées, j’ai essayé de joindre à maintes reprises le rectorat pour finir par avoir la confirmation que la super école de l’an passé ne serait qu’un lointain souvenir et que la connasse au téléphone s’amusait de la situation, en me rétorquant: « Mais enfin, en temps normal, on se bat pour garder son poste, pas pour faire partir quelqu’un (le quelqu’un en question étant la stagiaire qui a récupéré le poste dans la super école rapport à son congé mater qui l’oblige à prolonger son année de formation!). »

J’ai pris du recul quand j’ai dû retourner dans la dite école rendre la liste des élèves, leurs photos et les clés de ma la classe, avant de filer dans ma nouvelle énième école.

J’ai pris du recul quand, en arrivant dans la nouvelle énième école, on m’a regardé avec des yeux de merlan frit, en se demandant ce que je foutais là. Je précise que c’est moi qui suis allée prévenir l’inspection que j’avais obtenu ce poste-là !! WTF???

J’ai pris du recul quand j’ai été préposée toute la journée à faire des photocopies pour donner un coup de main à la directrice, pour ne pas gratter mon ki (comme on dit par ici) toute la sainte journée.

Et vous savez quoi? Je continue de rester zen !!

L’histoire ne dit pas jusqu’à quand, mais je sens un réel changement en moi. Les années de galère tafesque et pmesque m’auront au moins permis de ne plus rien attendre de rien. Ca ne veut pas dire que je ne crois plus en rien ou que je n’espère plus rien, mais je crois que peut-être, ENFIN, je touche du doigt le fameux LÂCHER PRISE !!

Je me concentre sur la magnifique parenthèse enchantée et les petits bonheurs tout récents et le reste glisse sur moi comme le pingouin sur la banquise…

Pourvu que ça dure !!!

Et parce que j’ai une pensée toute particulière pour celles qui attendent d’obtenir leur billet de train (Zelda et Bounty), voici une petite dédicace kitchissime qui allie actualité de ma rentrée scolaire et actualité pmesque des copinautes:

Publicités