Mots-clefs

, , , , ,

Je me mets à causer rital aujourd’hui !! C’est l’effet huile d’olive sans doute…

Mise en garde:

Attention, ce post est un roman… Mais je ne suis pas sûre qu’il gagne le prix Goncourt…

Ce matin, réveil aux aurores pour notre rendez-vous de contrôle avec Dr Dino. Comme ça tiraille dans mon intérieur, j’y vais relativement confiante. En chemin, j’ai pu contempler ceci:

20140909_061041

Il est des matins comme ceux-là où on ne regrette pas de s’être levé tôt…

Arrivés au centre à 6h30, il y avait déjà 3 copines de galère devant nous. Non contente d’être parmi les premières, j’ai un peu tiqué quand Mme Dino m’a demandé d’aller chercher les résultats de mon prélèvement vaginal et d’en profiter pour faire ma prise de sang. Putain, pour une fois que je pourrais passer dans les premières !!!

J’y vais donc, bon pied bon oeil, en me disant que ça n’est qu’une question de formalité et que je vais vite regagner le cabinet de Dr Dino pour ne pas rater mon tour. Ben c’est râpé ma pauvre dame !! A croire que tous les rmistes du coin s’étaient levés aux aurores eux aussi pour venir se faire piquer !!

Heureusement que, sans élèves aujourd’hui, j’avais anticipé en évoquant la possibilité de ne pas aller à l’école… Il faut dire que la directrice est Mme Caliméro, donc elle est plutôt arrangeante et compréhensive, compte tenu de nos difficultés qu’elle connait depuis le début.

Bref, donc une fois de retour chez Dr Dino, on se rend compte que 2 dindes sont passées devant nous. J’essaye de ne pas céder à l’agacement… J’applique mes cours de sophro à la lettre (enfin j’essaye): « Surtout penser à bien inspirer, expirer… »

Et là, on nous appelle !! Quand j’entends mon nom, je suis de nouveau joie et bonheur. Ce sera de courte durée, puisque Dr Dino a choisi cet instant pour aller faire une ponction au bloc !! Du coup, nous voici seuls avec Chéri en train d’attendre, encore et encore…

On m’avait dit qu’il y avait parfois des bouteilles de champ dans le cabinet de Dr Dino, mais il n’y en n’avait point cette fois !! Dommage, ça nous aurait passé le temps…

Je me suis même amusée à prendre cette photo en attendant:

20140909_075647

Note au passage l’énorme Im*c qu’on aurait bien chouré, parce que de toute façon, il l’utilise jamais… Note aussi le nombre de feuillets constituant notre dossier…

Je trouve que cette photo illustre bien l’immense sentiment de solitude qu’on éprouvait tous les deux après plus d’1h30 d’attente, devant ce fauteuil vide…

Du coup, histoire de s’occuper un peu, Chéri m’a mise au défi de prendre en photo l’espace consultation, qu’il n’a jamais le privilège de voir non plus. Alors, en exclusivité, voici THE fauteuil sur lequel je me fais endovaginaliser régulièrement:

20140909_080330Non, non !! Arrête de m’imaginer les 4 fers en l’air siteplé… Tu te fais du mal pour rien !!

Bref, fin de la petite visite virtuelle: revenons-en à nos moutons follicules. Dr Dino revenu, il m’insère la sonde et la ressort aussitôt pour me dire: « Bon ben nena point de kyste ici !! On peut commencer !! »

Moi, désappointée: « Euh… Commencer quoi…? » (Il faut bien imaginer le ton de la nana qui se pique depuis déjà 23 putains de longs jours !!!)

Lui, un peu perdu: « Ben quoi? On en est où là? Ahhhhh !!! Mais c’est déjà parti !! Bon ben attend, on y retourne !! »

Et le voilà en train de retrifouiller dans mon frifri… Tout ça pour un résultat bien moyen: j’ai pour le moment 9 follicules (contre 16 à FIV 1, avec protocole court et Gonal 125 ui), de 5 à 9 mm. Il a décidé d’augmenter le dosage de Fostimon, en passant de 150 à 225 ui.

Selon lui, ils ont de meilleurs résultats avec les protocoles longs sous Fostimon. Et il continue de penser que ça va marcher. Mais, sur un malentendu, il a quand même dit que si cette fois ça foirait, on repasserait au protocole court. Alleluia !! Parce que je me retaperai plus 30 jours de piquouzes, qu’on se le dise !!

Il préconise toujours l’ICSI et pense que le double transfert et le hatching sont de bonnes idées. Quand j’ai demandé si double-transfert = double facture, il m’a répondu le plus naturellement du monde: « Ben oui ! »

Je peux te dire que le marmaille, s’il s’accroche, il va en manger des brèdes quand il sera grand !! Nan parce que faut pas déconner: toujours pas là et il nous ruine déjà…

Vous pensiez que c’était fini? Moi aussi, mais non !!

Il a ensuite fallu aller voir la sage-femme (qui n’a de sage que le titre) pour qu’elle me signe des documents. Et là, GRAND moment !!! Chéri était déjà parti, me laissant seule affronter l’écervelée… J’ai beaucoup de respect pour les SF hein mon Ptit Bichon, mais elle, c’était le pompon !!

Elle commence déjà par dire qu’elle ne préconise pas le double-transfert. Nan mais WTF ??? Dr Dino a dit que c’était une bonne idée: t’es qui toi pour contredire le grand ponte local de la PMA?? Son argument se tenait, mais ça m’a gavé… En gros, elle dit que si on fait un transfert à J2 et qu’on n’obtient pas de blasto après, la tentative sera comptabilisée. Ce à quoi j’ai répondu qu’en même temps, la GEU ayant annulé FIV 1 (et oui, quel luxe n’est-ce pas? Dîtes-le que vous m’enviez!), j’ai du coup une cartouche de plus. Par ailleurs, je le dis et le répète, mais si on est là aujourd’hui, j’ignore jusqu’à quand on sera là… Autrement dit, se pose la question de nos propres limites. Donc je ne sais même pas si on ira jusqu’à FIV 3 bis ou FIV 4…

Et là, elle me regarde les yeux dans les yeux, et me dit! « Vous êtes désespérée ! Ecoutez, je vais vous parler franchement: à chaque tentative, vous avez 25% de chance que ça marche. Et vous, sur 4 transferts, vous avez eu une accroche !! Donc votre cas est loin d’être catastrophique puisqu’on est dans les 25%!! Le spermo est bon, les sérologies sont ok pour vous et il y a eu accroche avec la GEU! Donc c’est sûr ça n’efface pas le fait que ça soit dur (les rdv matinaux, les échecs, etc, je comprends!), mais votre cas est pas si compliqué. »

Je me racle la gorge et lui réponds: « Je ne suis pas désespérée. Je suis réaliste! J’ai passé les 2 premières FIV à être persuadée que ça allait marcher, sans à aucun moment envisager l’échec. Aujourd’hui, je pense que c’est juste plus sain de considérer le fait que ça peut marcher, et ça peut échouer. Quant à notre bon dossier, pourquoi il y a eu autant de pertes et d’échecs au niveau de l’implantation si tout va bien? Et pourquoi on nous préconise une FIV ICSI? »

Là elle reprend le dossier et commence à m’expliquer que des fois, ça pouvait venir de la tête du spermatozoïde qui était mal formée, blablabla…

Bref, tout va bien dans notre cas grognasse !!

Elle a enchaîné en me disant que de toute façon, j’étais persuadée que ça serait un échec, alors bon… Nan mais l’autre, elle est bouchée à l’émeri?! Obligée de me répéter (j’ai un peu horreur de ça…).

Ensuite, je lui demande si les ICSI augmente les risques de malformations. La voilà en train de me dire ceci: « Oui, en effet, ça augmente les risques, mais seulement de 0.001%, ou 0.1%, ou 0.5%. Enfin, ça augmente mais très peu !! Et puis, vous savez, chez les femmes de 40 ans, c’est un peu plus problématique… Mais pour les femmes de 30 ans comme vous (j’en ai 33 grognasse!!), le corps permet d’éliminer naturellement ce genre de problème avec la fausse-couche. »

Les bras m’en sont tombés et, comme souvent quand je suis subjuguée par la bêtise, je ne trouve pas mes mots. Je suis donc sortie de son bureau rassurée à l’idée que de toute façon, si jamais il y avait malformation, je ferais une fausse-couche !! Youhouuuuuu !! Et si t’as 40 balais, ben t’es dans la merde !! Nan mais WTF???

Bref, ce sera donc Fostimon 225 ui + Déca + Luvéris (taux de LH trop bas, comme d’habitude) pour moi dès ce soir !! On recontrôle tout ça samedi et ponction a priori milieu de semaine prochaine selon Dr Dino…

Donc on continue de croiser siouplé…

Publicités