Mots-clés

, , ,

Je ne peux pas commencer ce post sans toutes vous remercier pour votre soutien indéfectible. Vous n’imaginez pas la force et la puissance que quelques mots laissés ici en commentaires peuvent avoir sur le moral des troupes… Enfin si, ptet  que t’en sais quelque chose, toi qui est aussi passée par là… Donc tu sais à quel point ma gratitude est immense…

Il y a des moments dans la vie qui tombent à point nommé. C’était le cas hier, puisque nous avions réservé depuis quelques temps une nuit dans un sublime hôtel, avec jacuzzi privatif et vue directe sur l’océan indien… C’est un peu notre mini lune de miel bis, pour célébrer notre (déjà) 1er mois de mariage.

Juste parce que Bounty nous a fait rêver avec ses photos du bout du monde (j’aurais dû deviner de suite l’une des destinations !!! J’en porte un bout porte-bonheur sur moi, n’est-ce pas ma jolie…?), je vous offre la vue qu’on avait de notre balcon…

vue sur piscine

Pas taper, pitié, pas taper !!

Cette photo me rappelle vaguement cette…

« Invitation au voyage »

Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l’ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l’âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
   Dormir ces vaisseaux
Dont l’humeur est vagabonde ;
   C’est pour assouvir
   Ton moindre désir
Qu’ils viennent du bout du monde.
– Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D’hyacinthe et d’or ;
Le monde s’endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Charles Baudelaire

C’est marrant mais le passage sur les vaisseaux qui viennent assouvir le moindre désir me fait étrangement penser à mon bateau que j’attends patiemment…

Tout ça pour dire que je me sens beaucoup mieux. Je garde à l’esprit que tout n’est pas perdu et je me raccroche à ce « doucement mais sûrement »… J’avais juste besoin de crier mon ras le bol de ce protocole !!

Je peux donc maintenant te parler un peu de cette rencontre avec l’anesthésiste, Mme Soleil. On a eu un échange très Bamp !!! Je dois avouer qu’on avait déjà eu un contact par mail, puisqu’elle était tombée sur l’article que j’avais écrit pour Bamp justement, au sujet de l’AMP sur le caillou.

Persuadée que le bien-être est essentiel pour mener à bien ce combat pour donner la vie, elle propose une prise en charge en hypnose. Et elle y croit à fond !! Elle a d’ailleurs ouvert un cabinet en libéral, parallèlement à son activité à la clinique. Et on a rien a déboursé, puisqu’elle s’est arrangée pour faire accepter le fait que c’était dans le but de préparer ses patients à l’anesthésie.

J’ai aimé quand elle m’a dit: « Comment on pourrait améliorer les choses? » Ce « on », venant d’un médecin, ça m’a vraiment touchée…

Il ne fallait pas me lancer sur ce terrain-là… Je lui ai dit que j’étais persuadée qu’il fallait déjà, dans un premier temps, en parler et lever les tabous liés à l’infertilité. Que je n’avais aucune honte au sujet de notre incapacité à procréer naturellement et que, sans la revendiquer, je l’assumais totalement et entièrement !! Je lui ai parlé de Bamp et des revendications du manifeste.

Elle nous soutient à 100%. Elle trouve aberrant, par exemple, qu’un arrêt de travail ne soit pas anonyme et oblige les patients à dévoiler leur infertilité, d’une certaine façon, alors qu’ils auraient légitimement le droit de vouloir garder cette partie de leur intimité pour eux. C’est vrai que quand tu lis le nom de certains docs sur les arrêts, tu comprends tout de suite de quoi il en retourne… Particulièrement quand le dit doc s’appelle Dr Dino et qu’il est connu comme le loup blanc sur le caillou, car il a introduit la PMA ici (en 1986 !!!).

Elle m’a dit qu’elle était désolée de voir parfois certaines patientes en grande souffrance, qui n’arrivaient plus à s’accorder le temps de souffler entre chaque tentative, comme si elles cherchaient à courir plus vite que la musique. C’est tellement vrai !!

Bref, en se quittant, je lui ai proposé qu’on se revoit pour creuser le sujet et voir ce qu’on pouvait essayer de mettre en place à l’échelle locale pour améliorer les choses. Parce qu’elle-même me disait que culturellement, c’était très difficile pour certains couples, encore plus peut-être qu’ailleurs, d’évoquer leur infertilité. Dans une société très fertile, où la moyenne d’âge pour le 1er enfant est de 19 ans, on comprend que ça puisse être encore plus difficilement concevable.

On s’est donc promis d’en rediscuter autour d’un café !! Je l’aime cette femme !!!

Et quand on a évoqué Dr Dino, elle m’a fait rire. Parce qu’on avait le même avis sur ce vieux dinosaure. Quel homme admirable !! On sent tellement que, contrairement aux plus jeunes générations de doc, il est passionné par ce qu’il fait et qu’il veut vraiment tout faire pour aider les couples qu’il reçoit !! C’est d’ailleurs le plus ouvert, étonnamment, aux nouveaux protocoles et aux médecines parallèles (comme l’hypnose).

Bref, lui aussi, je l’aime !!

Aujourd’hui, comme tu vois, je ne suis qu’amour !! D’ailleurs, toi aussi, je t’aime !! Héhé

Bon ben la suite, je n’ose le dire, mais a priori, c’est pour demain… En attendant, parce que ça fait longtemps (ou pas), voici une petite citation qui va bien: c’est cadeau !!

espoir

Publicités