Mots-clefs

, ,

Réveil très matinal pour nous aujourd’hui. Je n’avais qu’une pensée qui me taraudait: « Où en sont nos embryons en ce J2? » Je pense si fort à eux… Comme l’a si bien dit ILGC la douce, ce sont déjà nos enfants… Et la moitié s’est déjà fait la malle bordel !!

Ce qui me hante en ce jour de verdict, c’est cette peur de revivre les mêmes choses, encore et encore… Et pourtant, je sais que tout est encore possible, mais j’ai cette désagréable impression qu’une fois encore, quelque chose est sur le point de nous échapper…

J’avais offert des trèfles à Bounty, pour la petite histoire, quand on a eu la chance de se rencontrer sur Grande Ville. Je m’en étais achetés aussi, comme pour nous porter chance à l’une et à l’autre. Les trèfles de Bounty sont magnifiques !! Et les voir en photo m’a tant émue!! Je les pensais pousser pour nous, mais je crois qu’en fait, ce sont SES trèfles… Je les lui ai offerts pour lui porter bonheur… Les miens ont poussé, haut, très haut. Leurs feuilles sont apparues timidement, mais elles n’arrivent pas à éclore et restent fermées sur elles-mêmes… J’y vois comme un signe que décidément, malgré toutes les coccinelles, les trèfles, les bateaux et les cigognes de l’univers, si ça veut pas, ça voudra pas.Et c’est ainsi…

Quand Chéri, se débattant pour me rassurer (mission impossible je le concède) s’est mis à pleurer en me disant que lui non plus, il ne se sentait pas très bien, je lui ai demandé ce qu’il ressentait. Et il m’a dit ceci: « J’en ai marre que rien ne soit jamais simple!! » Et nous voilà effondrés ensemble, à l’unisson, partageant nos larmes et notre étreinte dans la douleur et la peur…

On est des vieux routards de la PMA maintenant et je crois qu’on ne s’attend plus à des miracles. Si ça doit marcher, ça marchera, mais qu’on y croit ou pas, ça ne changera pas la face du monde…

Il faut vous dire que ce « J’en ai marre que rien ne soit jamais simple » a longtemps été un leitmotiv chez moi. Tout mon entourage s’accorde pour dire que je suis Mme Poisse. J’ai toujours eu une santé fragile et des galères pas possibles. Ma vie se résume à ça: la non simplicité !!

Sans vouloir sortir les violons, si je m’amusais à résumer ma vie, ça donnerait ça…

Dernière d’une fratrie de 3 enfants, très tôt, j’ai compris que dans ma famille les relations étaient bien trop compliquées. Côté maternel, ma mère était arrivée par accident et en avait subi les conséquences toute son enfance. Ses parents étaient distants, privilégiant de loin leur petite dernière, conçue dans la joie et le désir.

Côté paternel? Beaucoup de violence verbale et d’alcoolisme. Et comme les chiens ne font pas des chats, ben qui c’est qui a subi les conséquences de tout ça durant son enfance? Ben c’est Bibi !!

Je n’ai jamais eu la chance de grandir dans une famille qui respirait la joie de vivre et l’amour. Mes parents se prenaient souvent la tête et du haut de mes 12 ans, je suppliais ma mère pour qu’elle largue mon paternel, bien trop relou pour tout le monde. Oui, je l’aime, mais je dois admettre que mon père était (est?) un boulet. Avec ses 3 chérubins, ma mère devait donc supporter un 4ème chiard à la maison.

Et je peux te dire qu’on aurait pu lui décerner une médaille à ma daronne !! Oui, parce qu’elle faisait absolument TOUT à la maison. Le ménage, la bouffe, le linge, les courses, les comptes, les factures, etc, etc, etc… C’était pour sa gueule !! Mais je ne m’en rendais pas compte… J’en ai pris la mesure le jour où elle a choisi de foutre sa vie en l’air et de quitter le navire. Elle a écouté son désir, je ne peux pas la blâmer et je vous demanderais de ne pas la juger…

Sauf que bon, ce qu’elle faisait, fallait bien que quelqu’un prenne la relève !! Alors je me suis mise à faire ma Cendrillon des temps modernes. Je m’occupais des hommes de la maison. Une parfaite petite ménagère du haut de mes 17 ans.

Puis j’ai grandi et la Cendrillon que j’étais a cru rencontrer le prince charmant. Mais en fait, c’était un crapaud !! Bordel, on m’avait dit que c’était l’inverse dans les contes de fée!!! Mais moi, quand je lui ai confié mon coeur, il s’est vraiment transformé en crapaud !! Il m’a fait souffrir, énormément…

Je te passe toutes les emmerdes que j’ai eu autour de ça, pour agrémenter un peu mon quotidien, mais un jour, j’ai enfin rencontré LA personne. Celle que quand tu la vois, tu sens bien que cette fois, ce sera différent. Mais puisque rien n’a jamais été simple, ben tu mets des distances, tu la fuis…

« Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve… »

Mais l’homme est coriace et persévérant. Et il finit par te faire baisser les armes et tu fonds, en te disant: « Après tout, qui ne tente rien n’a rien… »

J’ai emménagé avec cet homme. On a adopté des chats. 4 chats !! On a passé de super moments à 2. D’autres un peu plus difficiles. J’ai douté parfois, peut-être parce que tout ça était sans doute trop beau pour être vrai? Puis un jour, on a eu envie de construire une vie de famille. Je veux dire, avec un ou plusieurs bébés quoi, les chats ne nous suffisant plus pour faire office d’enfants. La suite, vous la connaissez…

Chéri et moi, on s’est marié plutôt 2 fois qu’une !!

On s’aime de plus en plus fort de jour en jour. Et on va affronter les épreuves main dans la main. Chéri a d’ailleurs accepté de rester avec moi aujourd’hui, pour qu’on soit ensemble au moment de l’appel…

Quand je lui ai dis ce matin que sans moi, sa vie serait sans doute plus simple. Que ma vie ne l’ayant jamais été, forcément, nos emmerdes venaient de moi, il m’a répondu: « Je veux une vie avec toi, pas une vie simple! » Il n’en fallait pas mieux pour gonfler mon ptit coeur blessé d’amour…

J’ignore ce que l’avenir nous réserve, mais bordel, ce que je voudrais là tout de suite maintenant, c’est juste un peu de répit… J’ai donné, j’en peux plus… Je suis lasse de tout ça…

On se pose un tas de questions sur ce qu’on va faire aujourd’hui. Transfert or not transfert, that is the question? Dr Dino nous a donné envie d’y croire à nouveau. Il croit en nous, comme nous croyons en lui !! Je ne me sens pas capable de faire machine arrière en faisant le transfert avec Dr Bisounours… C’est au-dessus de mes forces. Et pour autant, est-ce qu’en me butant, je ne vais pas amoindrir nos chances de réussite?

La suite, tout à l’heure, dans l’édit !!


EDIT

Ayé, l’appel tant attendu a eu lieu. On a mis le haut-parleur et discuté à trois, Chéri, le biolo et moi, de la suite qu’on pouvait donner à tout ça.

Les nouvelles du jour ne sont pas trop mauvaises, puisqu’il en reste 7. Mais certains divisent moins bien que d’autres… On a des 2 cellules, des 3 cellules, des 4 cellules… Et comme pour toutes les autres fois, il y a des fragments. A la question: « Mais avez-vous une explication pour ces fragments bordel de marde? », le biolo a répondu que c’était inhérent à la qualité ovocytaire. Autrement dit, mes ovocytes sont un peu tout pourris…

Bref, du coup, il préconise d’attendre encore un peu, parce qu’aucun ne sort véritablement du lot pour le moment et qu’il préfère qu’on pousse jusqu’au blasto.

Sauf que Chéri lui a expliqué que notre seule accroche avait été obtenue avec des J2 et qu’on se raccrochait à ça, en lui demandant ce qui, pour nous, est le plus important: « Est-ce que ce serait incohérent d’envisager un transfert aujourd’hui? »

Le biolo a répondu que pour lui, ça n’était pas incohérent. Qu’il entendait notre argument, rapport à notre vécu. Que si c’était important pour nous d’avoir un transfert aujourd’hui, alors il nous suivrait, parce que dans la vie, il y a le physique et le psychologique et que selon lui, les deux aspects sont essentiels.

Quand on lui a dit que pour nous, aller au bout de cette aventure avec Dr Dino c’était aussi important, il a dit qu’il comprenait et qu’il ne s’y opposait pas.

On attend de les laisser pousser un peu plus pour sélectionner les meilleurs, puis on transfère à 16h (14h heure métro). Il nous a demandé le nombre souhaité. Il a envisagé 2 ou 3. Pour espérer avoir un blasto à vitrifier par la suite, on est parti sur 2…

Donc à 16h, je vais avoir l’honneur de recevoir 2 petites poussières de vie au creux de mon utérus…

Je pense évidemment au Bolu de Lucette et à mes nièces, de magnifiques J2 qui se sont accrochés… Et j’espère de tout mon coeur qu’on aura pris la meilleure décision…

Alea jacta est !!


Publicités