Mots-clefs

, , ,

J’avoue que je me sens vraiment exténuée depuis le verdict de cette FIV 3. La pression qui retombe, sans doute… Du coup, j’ai peu d’énergie pour combattre au nom de mes idéaux. Pourtant, Marivalou et La Reine de la PMA ont écrit des articles qui me donnent envie de réagir au moins j’arrêterai de me plaindre de mon sort.

Evidemment, la manif pour tous est une vaste mascarade !! Comment peut-on manifester non pour espérer acquérir des droits pour soi, mais davantage pour ôter des droits à des minorités? Ca me dépasse… Et ce « pour », je ne le comprends pas.

Nous sommes nombreux, nous autres couples infertiles, à être scandalisés par le débat qui dure depuis déjà trop longtemps autour de la question de la GPA, de la PMA et du mariage gay. L’amalgame qui est fait par les médias est, comme l’a si bien dit Marivalou, proprement scandaleux. Ne me reconnaissant plus dans ces politiques de gauche comme de droite, comme bon nombre de mes compatriotes, j’en viens à espérer qu’un jour, un homme ou une femme suffisamment charismatique saura bousculer ces énarques en représentant la voix du peuple !!

Nous sommes nombreux à être déçus, blasés, désabusés par tous ces scandales politico-sexo-financiers. Je ne peux m’empêcher de penser que c’est au peuple de se bouger !!

Quoiqu’il en soit, je reste persuadée que la fameuse manif contre tous ne représente qu’une minorité de personnes. Et que si la majorité des français reste méfiante vis-à-vis de la GPA et de la PMA, c’est parce qu’il y a une terrible campagne de mésinformation orchestrée par des médias de moins en moins impartiaux.

Je propose qu’on fasse entendre nos voix !! Comment? Dans l’idéal, ce serait bien qu’on se mette à plusieurs pour écrire un article relayant le point de vue de la petite minorité d’infertiles que nous sommes. Expliquer la différence entre PMA, GPA, homosexualité. Evoquer la réalité du parcours PMA (chiffres à l’appui !!) qui veut qu’1 couple sur 2 (quelles que soient les raisons) termine le parcours le ventre vide. Mettre des mots sur ce qu’on ressent quand la nature et la science refusent de nous donner le droit élémentaire de donner la vie. Et tenter d’expliquer pourquoi, pour certaines d’entre nous, la GPA pourrait être envisagée (ou pas). Il y a un dangereux raccourci qui est fait entre « avoir recours à la GPA » et « être un délinquant ».

J’entends ici et là parler de « marchandisation du corps ». Comme si la GPA était comparable à la prostitution. Oui, dans certains pays et sous certaines conditions, c’est terrible de se dire qu’un occidental, avec son fric, pourra louer le corps d’une femme dans la misère pour satisfaire son intérêt personnel. Je conçois que ça puisse choquer.

Sauf que la réalité c’est que cette femme vivant dans la misère a des raisons de choisir de louer son corps. Au même titre que le « bailleur » a de vraies raisons de vouloir utiliser le corps d’une autre pour 9 mois… Non sans avoir au préalable été obligé de faire le deuil d’une grossesse, avec tout ce que ça implique…

Bref, je crois qu’il faudrait qu’on mette nos cerveaux en commun pour écrire un article qui relayerait tous ces arguments et qu’ensemble on inonde les mails des rédactions des grands médias nationaux et/ou locaux.

Pour ne plus laisser ces autres dans l’ignorance et, surtout, faire ENFIN entendre NOS voix !! Parce qu’elles ont de la valeur et qu’on ne peut pas laisser des incultes véhiculer de fausses idées en notre nom…

Qui en est?

Publicités