J’ai cherché mille et une façons de vous annoncer l’improbable. Plusieurs titres se sont bousculés dans mon esprit. Mais comment, en quelques mots, résumer ce que je ressens à l’instant où je vous écris?

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours cru en la Vie. Pourtant, elle n’a pas toujours été très sympa avec moi… Mais j’ignore ce qui fait que, dans les pires moments, quelque chose me pousse souvent à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Je crois que quelque part, j’ai cette conviction qu’un jour, je toucherai le Bonheur du bout des doigts… C’est ce qui me porte et me permet de toujours continuer à avancer…

Hier était une journée riche en émotions et je pensais naïvement que le coucher de soleil qu’on a contemplé avec Chéri venait mettre un terme à cette cascade émotionnelle. C’était sans compter sur Mme 100MilleVolts, la biologiste…

Au moment où je finissais à peine d’écrire mon précédent billet, en répondant à quelques commentaires, mon téléphone s’est mis à sonner. J’ai reconnu le numéro de Mme 100MilleVolts et je me suis demandée ce qu’elle pouvait bien vouloir me dire. Ca n’est pas du genre à perdre du temps, donc je savais que c’était important. Je me disais qu’elle voulait peut-être tout simplement prendre de mes nouvelles, puisqu’hier, elle a bien dû sentir que c’était un peu dur à encaisser la perte d’Hercule…

C’est alors qu’elle s’est raclée la gorge en me disant: « Je suis désolée Mme Julys, vous allez me prendre pour une folle… Ca n’arrive presque jamais, mais quand je vous ai appelé hier, l’embryon n’était vraiment pas joli… D’où la décision de ne pas le transférer. Mais on les garde toujours quelques heures de plus et ce matin, il était très joli… Il mérite qu’on le transfère !! »

WTF????????

Je ne pourrais pas vous expliquer ce que j’ai ressenti à cet instant. Heureusement que j’étais assise vautrée dans mon lit… Je crois que j’ai tellement été scotchée que j’ai juste eu le temps de lui dire: « Mais comment c’est possible? Vous êtes sûre? Vous allez me faire pleurer! »

Elle m’a dit que si c’était une blague, elle serait de très mauvais goût. Je confirme !!

Elle s’est alors confondue en excuse, me disant que c’est excessivement rare qu’un embryon reprenne son développement comme ça, mais qu’il fallait le tenter !! Il était en train d’éclore, donc elle n’a pas voulu que j’attende Chéri, qui bosse à l’autre bout de l’île, et m’a demandé de venir immédiatement.

J’ai foncé sous la douche en appelant Chéri pour le prévenir et j’ai tourné en rond, comme dans les films quand les grosses dindes sont sur le point de pondre et que tout va beaucoup trop vite pour le cerveau !!

J’ai fini par respirer un bon coup en me disant: « Hey, Julys, on se calme !! Tout va très bien se passer… »

J’ai filé en 4ème vitesse au cabinet. C’était le jour de Dr Bisounours. La secrétaire, stupéfaite, s’est demandée ce que je foutais là. Je lui ai dit que moi aussi, avant de lui annoncer que c’était pour un transfert… Elle a vraiment dû accuser le coup elle aussi, avant de se mettre en action pour préparer la salle de transfert.

Et ça a été le plus doux et le plus beau de tous les transferts, malgré l’absence de Chéri… On était uni par la pensée, et c’était tout aussi fort !!

Mme 100MilleVolt m’a confirmé que ça n’arrivait que dans 5% des cas maximum !! J’ai envie de dire, ça compense les 4% de risques qu’on avait de faire une GEU… Ca fait un drôle d’effet d’être du bon côté des stats pour une fois !!

Bref, donc je t’annonce que contre toute attente, et j’en chiale encore (putain, mais ça va s’arrêter quand??), je suis officiellement en DPO !!!!!!

En fait, je crois que je me suis plantée quand j’ai baptisé cette poussière de vie Hercule… On aurait dû l’appeler Phoenix !! Lui aussi, il est capable de renaître de ses cendres…

Alors qu’on soit bien clair: évidemment qu’une petite partie de moi a envie de croire aux miracles aujourd’hui, mais je garde la tête froide et je sais qu’on revient de très très très loin !! Advienne que pourra… Quoiqu’il arrive, je suis sereine aujourd’hui et prête à accueillir toutes les possibilités…

Mme 100MilleVolt m’a dit, avant de me quitter: « Voilà, maintenant, il n’est plus avec moi, il est avec vous !! Vous imaginez si vous êtes enceinte…? »

Oui, j’imagine… Enfin non, je profite juste du cadeau que vient de nous offrir la vie, sur un beau plateau d’argent…

Hercule Phoenix, mon petit, fais ce qu’il y a de mieux pour toi: on ne t’en voudra pas…  Sache en tout cas qu’on t’aime déjà très fort…

 

Publicités