Mots-clefs

, , , ,

Bon, il faut que je te dise que je suis vraiment désolée de ne pas encore avoir pris le temps de répondre aux nombreux et adorables commentaires des derniers articles. Le temps me manque !!! Il faut dire qu’on n’est pas revenu seuls de notre périple en métropole.

Non, non, je te vois venir !! Je ne suis toujours désespérément pas en cloque !! En revanche, un ami a eu la brillante idée d’arriver le lendemain de notre retour, ce qui fait que je n’ai toujours pas de temps pour moi… D’autant que du côté de la maison, les choses s’accélèrent. On devrait signer la vente définitive d’ici la fin du mois, et du coup on a pas mal de démarches administratives ou autres devis à faire.

D’ailleurs, sache que d’après une de mes amies, accessoirement maître Reïki, l’année 2015 est remplie de promesses et devrait rimer avec la concrétisation des projets. Je te la fais courte, mais en gros, c’est l’année ou jamais pour acheter, te marier et te faire féconder le boule !!

Bref… Voici donc quelques nouvelles de notre rencontre avec le Dr Gandhi à Grenoble, jour si mémorable de la tragédie à Charlie Hebdo… On s’en souviendra, de ce 7 janvier 2015…

Quand on est arrivé, il y avait une momie dame d’un autre âge dans la salle d’attente. A la louche, je dirais qu’elle devait avoir plus de 80 balais. Et cette vieille rombière dame âgée a trouvé le moyen de mobiliser le Dr Gandhi pendant une bonne heure, ce qui fait qu’il nous a pris en retard. Tu l’imagines, ça partait mal dans mon esprit. Je suis devenue intolérante aux retards depuis que j’ai passé des années à faire le pied de grue à des heures indues devant notre centre insulaire !!

Quand il nous a reçus, on l’a trouvé très apaisant. Pas très grand ni très épais, il arborait une petite moustache grisonnante, raccord avec la couleur de ses cheveux. Il s’exprimait très posément et allait à l’essentiel.

A l’ancienne, il a commencé à collecter tout ce qu’on lui disait sur une feuille de papier format A4, avec un stylo quelconque. Et là, contrairement à ElProfessor, qui n’a rien noté et qui a à peine jeté un coup d’oeil à notre dossier, nous promettant d’hors et déjà monts et merveilles, il a pris le temps de tout décortiquer. Début de notre relation, durée des essais, date du (des) mariage(s), antécédents familiaux, examens, nombre d’anesthésies, etc, etc…

Immédiatement, il a tiqué sur les synéchies qui avaient été enlevées lors de l’hystérocoelioscopie que j’avais subi avant le passage en IAC. Cet examen devait remplacer l’hystérosalpintrucchose, impossible à réaliser dans mon cas en raison d’un col quasi obstrué dans sa totalité. Du coup, il devait permettre également d’ouvrir le col.

A l’époque, je me souviens que j’étais tombée des nues quand on m’avait demandé si j’avais déjà fait une fausse couche ou subi un avortement. Mais Dr Bisounours, devant mes réponses négatives, en avait conclu que c’était sans doute lié à mon opération de l’appendicite, quand j’étais marmaille.

Sauf que Dr Gandhi, il a tiqué et il a commencé à préconiser une nouvelle hystéroscopie, sous anesthésie locale, étant donné que j’ai toujours quelques douleurs au moments des transferts, en raison de l’étroitesse de mon col (c’est bien, parce qu’à la fin de cet article, tu connaitras tout de mon anatomie !!).

Il a poursuivi en nous demandant pourquoi, vu les résultats de la FIV 1, où ils avaient fécondé mes 16 ovocytes moitié en ICSI, moitié en FIV, ils n’ont pas utilisé l’ICSI dans les tentatives suivantes, vu qu’on avait obtenu de bien meilleurs résultats en ICSI. Je lui ai dit que ça n’était pas faute d’avoir insisté, que Dr Dino avait également préconisé l’ICSI, mais que le biolo avait eu le dernier mot et n’en n’avait fait finalement qu’à sa tête…

Il a insisté en disant que chez eux, les docs et les biolo prenaient des décisions collégiales. J’ai trouvé ça si normal !!

Bref, donc après avoir décortiqué chaque résultat de stim, chaque prise de sang ou examen, il nous a donné ses conclusions.

Selon lui, on devait tester les Anticorps thyroïdiens, jusqu’alors jamais testé, puis refaire l’AMH qui lui semblait incohérente compte tenu de mes autres résultats. Il a trouvé que 2,5, ça paraissait bien élevé et nous a dit que les conditions du recueil et de l’envoi influait énormément sur les résultats…

Il a également souhaité que je refasse une hystéroscopie, une écho pour le comptage des follicules antraux, un dosage hormonal à J2 ou J3, une biopsie de l’endomètre avec Marice Lab, sur cycle artificiel.

Ce matin, alors que j’ai reçu les résultats depuis un moment, j’ai enfin pris le temps de jeter un coup d’oeil. Et les bras m’en sont tombés !!

Du côté des anticorps antinucléaires et thyroïdiens, RAS !! En revanche, il avait vu juste pour l’AMH, puisque je suis à 1,17…

J’imagine que ça n’est pas très élevé. Et finalement, peu m’importe !! Ce que je ressens ce matin, c’est le sentiment d’un profond gâchis et d’une profonde injustice.

Parce que plus que jamais, je me rends compte qu’en fonction de notre prise en charge, on est plus ou moins bien loti. Et je ne peux que regretter une fois de plus que les bilans diagnostics ne soient pas identiques sur l’ensemble du territoire national, DOM-TOM compris…

En ce qui concerne le protocole, il préfère attendre d’avoir tous les résultats pour voir s’il partirait sur un protocole long ou court, mais partirait sur Menopur ou Gonal. Ce qui semble à peu près certain, c’est que ce sera soit IMSI (selon les résultats de Chéri), soit ICSI.

Alors tu l’imagines, surtout ce matin, avec les résultat de l’AMH qui lui donnent raison, notre coeur balance pas mal du côté de Grenoble… Ce serait un retour aux sources en plus, puisque j’ai fait mes études dans cette ville que j’affectionne beaucoup !! Et puis, c’est bien connu:

montagne

Par contre, on lui a posé la question, mais pour lui, on sera bien à la quatrième et dernière FIV. Ce qui, forcément, nous a questionné un moment… Quoi faire? Jusqu’où aller? Quelles sont nos limites? Dr Dino nous laisse espérer une cinquième, quand ElProfessor nous affirme quasiment qu’on en fera tant qu’il faudra mais que ça marchera…

Le bilan, c’est qu’ils ont quand même tous les trois tenu le même discours: on a un bon pronostic !! J’ai envie de te dire, on est quand même rendu à la dernière, m’enfin…

Du coup, d’un commun accord avec Chéri, pour le moment, on a décidé que la quatrième sera la dernière. Il faut savoir dire stop !! Et je crois qu’on atteint vraiment nos limites…

D’un point de vue logistique, si on décide d’aller à Grenoble, il faudra prévoir d’être sur place 2 ou 3 semaines. Pour ne pas y aller pour rien, on contrôlerait le début de la stim ici, puis on partirait pour la suite.

Du coup, pour le moment, on attend les résultats du MSOME de Chéri, puis on retournera voir Dr Dino pour débriefer. L’idée c’est de programmer l’écho, l’hystéro et la biopsie (simultanément et sous anesthésie locale !!!) dès que possible.

Petite parenthèse génétique: j’avais oublié de te dire que le caryotype n’a rien révélé…

Voilà où nous en sommes…

Le truc, c’est que je ne sais plus ce que je veux pour le moment… J’en ai tellement marre de tout ça !! Et surtout des conséquences que ça a…

Ces vacances ont été très éprouvantes et on a été confrontés à tant de maladresses !!! Du style, ma belledoche qui répond sèchement à Chéri: « C’est pas très sympa de ta part… Ca se voit que t’as pas d’enfant !! Tu verras quand t’en auras !! On ne fait pas attendre des enfants!! », quand Chéri lui a demandé d’attendre 2 petites minutes avant de venir manger, parce que, avec mon frangin, ils regardaient le zapping (c’est pas un programme bien long, tu me l’accordes!), ce vendredi sanglant de prise d’otages… Lui, n’ayant rien entendu, n’a pas réagi et moi, scotchée, je n’ai su quoi dire que 2 minutes après, quand c’était déjà trop tard.

Il y a la copine désespérée parce que son mec ne veut pas d’enfant, qui finit par nous apprendre qu’il a changé d’avis… On sait très bien que c’est une question de mois pour qu’ils nous annoncent une énième grossesse !!

Et on ne va pas se mentir, il y a ce décalage violent qui m’éloignent des gens, de la norme et du monde… J’ai de plus en plus besoin de m’isoler, pour ne plus entendre parler de grossesses, symptômes, liste de naissance, etc…

Une amie fraîchement en cloque m’a contacté hier, en me disant que j’étais méchante de ne jamais appeler. Je lui ai dit la vérité… Je n’en peux plus d’être spectatrice du bonheur des autres et j’ai besoin de ne côtoyer que des célibataires ou couples sans enfant (ou avec des enfants plus grands).

Tous ces sentiments sont finalement assez nouveau pour moi. Et je n’aime pas les conséquences que ça a… Comme le fait que je me coupe totalement de toutes les amies enceintes ou que je n’arrive pas à être 100% présente pour nos amis qui commencent leur FIV 1… Tu devines bien pourquoi…

Bref, du coup, j’ai décidé de passer mon 1er niveau de reïki avec ma copine !! Ca ne peut pas me faire de mal… Et elle m’a bien vendu le truc, me disant que ce niveau était exclusivement pour moi, moi, moi !! Ca me va…

reiki271

Publicités