Mots-clefs

, , ,

raif

Il s’appelle Raïf. Raïf Badawi. C’est un jeune papa de trois enfants, âgé de 31 ans. Vous en avez peut-être entendu parlé ou pas. Fervent démocrate, musulman, cet homme est né en Arabie Saoudite et a eu l’audace d’ouvrir un blog qui avait pour but de soulever le débat. Un jour, il a écrit que « musulmans, chrétiens, juifs et athées sont tous égaux ». C’est notamment pour ces quelques mots remplis de bon sens qu’un cheikh saoudien a écrit une fatwa (un avis juridique donné par un spécialiste de loi islamique) accusant le blogueur de tous les maux.

Oui, tu as bien lu !! Tout ça pour avoir exprimer ses opinions sur un blog !! Genre, toi, toi et toi, on pourrait fissa finir en tôle vu les propos pas toujours politiquement corrects qu’on y tient… Oui, on pourrait, si on était né ailleurs…

Raïf Badawi a été condamné par deux fois à une peine de prison et des coups de fouet. Après avoir fait appel de sa première condamnation, il a vu sa peine augmentée, passant de 7 ans à 10 ans de prison, ainsi que de 600 à 1000 coups de fouet.

Ca m’amène à penser qu’ils sont quand même siphonés, ces nantis occidentaux qui par pur plaisir s’infligent des séances de flagellation… Mais ici n’est pas le propos.

Bref, donc vendredi 9 janvier 2015, tu sais, cette fameuse troisième journée bien sombre de l’histoire de notre pays, Raïf Badawi a subi sa première séance de torture. Pas moins de 50 coups de fouet se sont abattus sur son corps meurtri, laissant sa chaire en lambeaux…

Pour rappel, le dimanche 11 janvier, journée de mobilisation sans précédent à travers tout le pays, qui c’est qui est venu se trémousser dans la manif pour défendre la liberté d’expression? Nizar-al-Madini, numéro deux de la diplomatie en Arabie Saoudite !!! Je n’en dirais pas plus…

Alors, fort heureusement, la séance hebdomadaire de torture qui devait avoir lieu vendredi dernier a été reportée pour raison de santé. Suite à la mobilisation de soutien internationale qui a suivi la première séance de coups de fouet, le roi saoudien a fait savoir que le dossier de RaÏf Badawi sera rééxaminé.

Alors oui, c’était beau de défiler pour nos morts… Mais Raïf, lui, il est bel et bien vivant, et il risque sa peau (excusez le jeu de mot…) si personne ne se mobilise pour le défendre, au nom de cette liberté d’expression tellement mise en avant depuis les attentats contre Charlie…

Malheureusement, dans ce monde, les combats sont sans fin… On doit défendre nos droits en tant qu’infertiles, en tant que femmes, en tant que citoyens, lutter contre la misère sociale, la pauvreté et les inégalités (1% de la population mondiale détiendra bientôt autant que 99% du restant de la planète bordel !!), s’insurger contre toutes les maltraitances, militer pour la tolérance, le respect et l’empathie, s’investir pour protéger notre planète, etc, etc, etc… Oui,  la liste est encore longue !!

Aujourd’hui, Raïf Badawi bénéficie d’un sursit. Alors ce n’est pas le moment de lâcher et il faut signer cette pétition !!

https://www.amnistie.ca/outils/petitions/index.php?PetitionID=69

Parce qu’on ne peut pas tolérer d’être censuré sur les plus beaux supports de liberté d’expression que sont les blogs !! Le tien, le mien, et tous ceux qui ont le mérite d’exister, même s’ils ne plaisent pas à tout le monde…

Je terminerais cette longue diatribe avec cette vidéo extrêmement émouvante qui parle d’elle-même…:

Publicités