Mme Caliméro ayant une réunion, c’est avec joie et bonheur que j’ai dû m’occuper de ses mouflets en sortant de l’école. Je passe sur le fait que le petit a dégueulassé le siège avant de ma Ferrari en y étalant du chocolat. Ceci est un détail.

En revanche, je ne peux pas ne pas partager avec toi l’immense moment de solitude que j’ai vécu lorsque le plus jeune est venu me voir en me disant: « Caca !!!!!! »

Ok, surtout, ne pas paniquer…

« Va vite aux toilettes Minus !! », dis-je avec le sourire.

« Arrive pas! »

« Mais si, mais si, tu vas y arriver! » , en mode coach sportif !!

Là, j’avoue, j’ai lâchement sollicité le grand frère, toujours de bonne volonté, pour accompagner Minus aux toilettes. Et j’entends:

« Il a fait caca dans sa culotte!!! »

SU-PER !!! Il ne manquait plus que ça pour finir la semaine en beauté et débuter le week-end dans l’allégresse la plus totale !!

Alors c’est une chose de torcher les fesses de son bébé. C’en est une autre de torcher les fesses d’un bébé qui n’est pas le sien. Mais torcher les fesses d’un Minipouce de 3 ans, qui, de surcroit, n’est pas le sien, c’est juste l’enfer !!! Et puis sais-tu que, sans vouloir rentrer dans des détails sordides (quoiqu’on y est bien pour le coup…), l’odeur de l’étron d’un ptit bout de 3 ans, c’est vraiment juste à gerber?

Pour ne pas paraître totalement acariâtre, j’ai donc pris sur moi. Non sans une profonde envie de rendre le macatia fraîchement avalé ou de partir en courant. Tu crois que j’aurais pu?

Et je me suis jurée de ne plus jamais faire de babysitting !! Du catsitting ou du dogsitting: je dis OUI OUI et RE OUI !! Mais pitié, plus de baby…

Ou alors le mien…?

Sinon, pour poursuivre sur cette note riche en poésie, j’aurais une demande de la plus haute importance à formuler à Carotte…

Hum, hum !!

Je mets un genou à terre pour se faire…

CAROTTE, VEUX TU M’EPOUSER???

Mon coup d’âme… J’ai reçu ta carte et je t’ai lue chez Pépette (que j’embrasse au passage) et je me suis dit que tu étais mon âme soeur pour de vrai !! Voilà, c’est dit.

PS: Mme ICSI, ne sois pas jalouse: je t’aime aussi…

Publicités