Mots-clefs

, , ,

J’avais prévu d’écrire un post pour te parler de PMA, une fois n’est pas coutume ! Et de cup aussi… Mais avant d’en venir au vif du sujet, il faut quand même que je te raconte une petite anecdote…

Tu te souviens sans doute de nos BFF, qui ont appris en quelques mois l’endométriose de Madame, et son insuffisance ovarienne (avec une AMH à 0.9…).

Avec eux, on a fait les 400 coups !! De nombreuses soirées trop arrosées, un voyage à Madagascar inoubliable, des larmes partagées, de joie, mais aussi de chagrin… On a eu l’honneur d’être leurs témoins de mariage et c’était comme une évidence qu’ils seraient, à leur tour, les témoins de notre union. C’est un peu nos frères et soeurs, vois-tu.

Alors, quand ils nous ont annoncé qu’ils étaient confrontés à la même marde que nous, j’en ai vraiment chialé… Pourquoi eux? Pourquoi nous? J’étais triste et il y avait une part de moi qui culpabilisait, parce que forcément, tu t’en doutes, quand ils nous avaient annoncé qu’ils commençaient leurs essais, j’avais un peu paniqué… Paniquer à l’idée d’apprendre qu’ils allaient nous laisser sur le carreau et que plus jamais nos relations ne seraient comme avant.

Puis ça a pris du temps. Un peu. C’est moi la première qui ai évoqué l’endométriose avec ma BFF, compte tenu des douleurs atroces qui l’accablaient à chaque début de cycle. C’est moi qui lui ai expliqué où aller consulter, à quoi s’attendre des traitements. J’ai été là pour la rassurer durant toute la stim de FIV 1. Et on a été là plus que jamais pour les soutenir quand, suite à l’annulation de leur FIV 1 (aucun embryon n’avait tenu…), ils ont dû accuser le coup.

Tu te souviens, j’en avais parlé ici: le coup du champagne pour célébrer les emmerdes…

Ma BFF vient juste de m’appeler… Et tu devines sans doute pourquoi… Ben oui, on est officiellement les derniers dans la course à la parentalité !! Alors oui, j’ai une petite envie de pleurer, soyons honnêtes… Mais ce ne sont que des larmes d’émotions !!

Parce que j’étais persuadée qu’ils allaient sans doute galérer autant que nous. Que le don serait peut-être incontournable dans leur parcours. Et pourtant, le miracle a bien eu lieu…

Et pourtant, il aura suffit d’une fois, apparemment… Comme quoi, arrêtons de culpabiliser quand, aux lendemains d’une stim, notre libido se retrouve un peu en berne !! IL SUFFIT D’UNE FOIS !! Même quand tout nous condamne à ne pas y arriver sous la couette…

D’ailleurs, mars semble être le mois des miracles. Une autre connaissance, qui a vu sa FIV transformée en IAC pour cause de non réponse à la stim, est aujourd’hui enceinte de jumeaux !!! Et puis, bien entendu, quand on évoque les miracles, on ne peut pas oublier de citer Ciconia, et, il y a déjà quelques mois, Marivalou.

Alors oui, ces débuts de vie sont fragiles et je comprends parfaitement la réserve de nos BFF !! Mais j’ai envie, vraiment envie, de me concentrer sur le fait que vraiment, oui, TOUT EST POSSIBLE !!

Et s’il y avait une suite, après FIV 4? Oui, j’avoue, je prends tous ces miracles comme des signes et j’ai de nouveau envie d’y croire. Peut-être que je me brûlerais les ailes, mais au moins, l’espace de quelques temps, je me serais accordée le droit de voler…

miracle

J’ignore s’il suffit d’y croire… Ce serait tellement trop simple… Et j’y ai déjà tellement cru!! Mais en tout cas, je crois qu’on peut s’accorder le droit d’espérer… Et aujourd’hui, alors que J1 vient tout juste de débarquer et que ça signe le début des hostilités dans 21 petits jours, je me surprends de nouveau à espérer, sans doute avec un brin de naïveté.

Dans 21 jours, je commencerais à snifer !! Et non, pas de coke au programme (ou seulement si je continue d’être aussi épuisée !), mais du Synarel. Après quelques jours, j’aurais droit à mon écho de contrôle, qui sera l’occasion de revoir pour une dernière fois, a priori, mon cher Dr Dino.

Ensuite, la stim débutera et nous nous envolerons en espérant décrocher, à notre tour, notre petit miracle… En tout cas, tout sera en place pour que ça fonctionne, alors, yapluka !!

Je conclurai ce billet en évoquant mon nouveau joujou fétiche. Non, il ne s’agit pas des Sim’s, même si j’avoue me l’être procuré et que je sens que ça peut vite devenir addictif. Non, il s’agit de ma cup, que j’avais remisé au placard depuis son achat.

Il faut dire que j’étais allée l’acheter en même temps que les TG pour le TEV d’Hercule-Phoenix… Donc après la désillusion, je n’avais aucune envie de partir dans des essais qui mettraient mon intérieur potentiellement à rude épreuve. Et puis il faut bien avouer que Pmavie n’a pas vraiment bien vendu l’affaire… Au contraire, c’était un peu dissuasif pour la froussarde que je suis !!

Et bien ce matin, qui dit J1 dit envie de nouvelles expériences. Du coup, j’ai pris le soin de ressortir ma cup, de la stériliser tout comme il faut et de l’insérer comme sur la notice. D’ailleurs, le dessin est super explicite !!! Et là, mon miracle se produisit: en un instant, l’engin était en place et je ne sentais absolument rien. Avoue, Pmavie, tu me jalouses grave sur ce coup-là hein?

Je dois admettre que l’idée d’enlever le zaffair me turlupinait quelque peu, vu l’épisode toilettesque de Pmavie tout récemment… Du coup, j’ai fait un essai sous la douche et vraiment, l’enlever, la nettoyer et la repositionner fut un jeu d’enfant pour moi, à mon grand étonnement.

Bref, mes chères cupeuses, vous venez de dégoter une nouvelle recrue !!!

Publicités