Mots-clefs

, , , , ,

  • Un crime d’horreur

A Pakistani woman holds a placard during a protest against honour killing in Multan.

Elle s’appelait Shabanna Bibi. Elle avait 25 ans et était née au Pakistan, dans la petite bourgade de Manakpur. Après 3 ans de mariage, Shabanna et son mari n’avait toujours pas accueilli leur premier enfant… Et c’est après avoir rendu visite à sa soeur, sans le consentement de son époux, que Shabanna a subi l’innommable !!

Furieux que sa femme ait osé lui désobéir et, cherry on the cake, qu’elle n’ait pas été fichue de lui donner un fils (ouais, il y a quand même fort à parier qu’une fille, ça l’aurait fait suer pépère…), La Bête (comment l’appeler autrement?) a décidé, avec la complicité de son père, de rouer de coup la jeune fille, avant de l’asperger précautionneusement d’essence, pour mieux la voir brûler vive.

Evidemment, avec 80% de son corps carbonisé, tu te doutes bien que Shabanna n’a pas survécu à ses blessures…

Les deux bourreaux ont été arrêtés et inculpés de meurtre et terrorisme. Mais il y a fort à parier qu’ils plaident pour le crime d’horreur honneur !! Imagine, elle a osé aller voir sa frangine sans demander la permission et en plus elle n’a pas été fichue de se faire féconder le boule par son si tendre mari !!

Nan mais franchement, il n’y a pas idée?! Surtout que tout le monde sait bien que l’infertilité n’est QUE féminine !!! C’était donc bien l’utérus de Shabanna qui était défectueux (spéciale cacedédi…). Ou ses ovocytes de marde? Bref, quoiqu’il en soit, la grognasse l’a bien mérité, pas vrai?

Imagine qu’il est des contrées où toute une franche de la population raisonne en ces termes… Je ne sais pas toi, mais moi, en tant qu’infertile, ça me donne clairement envie de chialer !!

Je précise que cet acte barbare est loin d’être un cas isolé apparemment. Au Pakistan, en 2013, plus de 3000 femmes ont été victimes de crimes d’honneur, allant jusqu’au meurtre… Mais parfois, les mécréants se contentent d’asperger le visage des femmes ou des jeunes filles à l’acide, ou tout simplement de les violer… Mais attention: une femme violée peut, là-bas, être accusée de s’être laissée violer !!!

Selon Amnesty, « les crimes dits d’honneur sont une pratique ancienne consacrée par la culture plutôt que par la religion, enracinée dans un code complexe qui permet à un homme de tuer ou d’abuser d’une femme de sa famille ou de sa partenaire pour cause de « comportement immoral » réel ou supposé. […] Les décès sont généralement classés parmi les accidents ou les suicides. […] Les femmes n’ont jamais la possibilité de faire entendre leur propre version des faits car cela ne sert à rien ; l’allégation suffit à salir l’honneur d’un homme et justifie donc le meurtre de la femme. »

Comme ces meurtres sont souvent considérés comme de simples affaires privées, ils restent bien trop souvent impunis.

Alors voilà, aujourd’hui, pour honorer sa mémoire et qu’elle ne tombe pas dans l’oubli, j’ai choisi de te parler de Shabanna, une femme parmi tant d’autres, victime de crime d’horreur…


  • Web-Expo « Traces »

Sous l’impulsion de la talentueuse et courageuse Artemise, tu n’es pas sans ignorer que Bamp organise une web-expo en lien avec la semaine de sensibilisation sur l’infertilité, qui a débuté le 18 avril et prendra fin le 24 mai. Le programme complet est disponible ici.

J’ai mis du temps à me lancer, ne sachant pas trop dans quelle direction partir, quel support choisir (écriture, photo, chant, etc…), comment exprimer le plus justement possible le ressenti d’une personne qui passe par la case PMA.

Puis les idées ont fusé et j’ai enfin fini par me lancer ce week-end. Alors, si ça t’intéresse, ça se passe par ici…:

En attendant

Publicités