Mots-clefs

, ,

Je l’admets: je ne m’arrête plus en ce moment… Je suis insatiable !! Sans doute parce que j’ai plus que jamais besoin d’un exutoire. Je suis d’ailleurs désolée de t’imposer ça, mais je me dis qu’après tout, chacun est libre de lire (ou pas).

Je viens de raccrocher le téléphone. C’était mon père… J’ai beaucoup évoqué ma mère ici, mais si peu mon père… Pourtant, lui, il a le mérite d’être encore là !! Sauf qu’il est un peu comme un fantôme qui erre, attendant que la mort le libère de ses tourments…

Nos relations n’ont pas toujours été très simples, c’est le moins que l’on puisse dire… Pourtant, malgré ses nombreux défauts, j’ai une affection particulière pour cet homme. Il souffre tant !! Comment lui en vouloir de ne pas nous parler quand on est chez lui, en métropole, ni de passer du temps avec nous? Ah si! Les derniers jours, quand on est sur le point de reprendre notre envol, c’est souvent là qu’il se réveille !! Quand il est trop tard… Mais il souffre tellement de savoir qu’on va repartir qu’il est incapable de savourer les moments où on est présent…

Mon père est loin d’être fin psychologue !! Au contraire, j’ai grandi dans un climat assez violent verbalement et constamment dévalorisant…

Alors quand il m’a appelé, aujourd’hui, alors que je me sentais si seule, j’ai eu cette impression que c’était un peu comme ces mères guidées par leur instinct, qui sentent quand leur enfant va mal…

Evidemment, je ne lui ai rien caché des incertitudes liées à la poursuite de cette FIV et donc à notre future venue. J’ai senti qu’il était profondément blessé à l’idée qu’on ne puisse pas rentrer, pourtant, il n’a rien dit. Et, quand il a raccroché en me disant: « Allez, garde le moral! », ça a suffi à faire chavirer mon ptit coeur blessé…

C’est loin d’être le père idéal, mais il fait ce qu’il peut et finalement, c’est celui qui m’aura le plus apporté dans tout ce parcours. Pas intrusif, mais présent malgré tout. Jamais aucune maladresse, mais de l’écoute… C’est fou, parce que je n’aurais jamais pensé dire ça de lui un jour: il réussit à être un bon soutien !! J’aime mon papa… Je lui en veux pour tout un tas de raisons, mais quand on gratte un peu, on se rend compte que derrière tout ce mutisme et cette violence, il y a un coeur en or…

Bref, trêve de sentimentalisme… Pour en revenir à la nouvelle du jour, voici mes résultats:

F.S.H. PLASMATIQUE . . . 5,9 UI/l 
Valeurs physiologiques :
Phase folliculaire : 3 à 8,1 UI/l
Pic ovulatoire : 2,5 à 16,7
Phase lutéale : 1.4 à 5.5
Ménopause : 26,7 à 133

L.H. PLASMATIQUE . . . . 3,6 UI/l 3,1
Valeurs physiologiques :
Phase folliculaire : 1,8 à 11,8 UI/l
Pic ovulatoire : 7,6 à 89,1
Phase lutéale : 0,5 à 14
Ménopause : 5,2 à 62
FILLE IMPUBERE : inf à 7

17 BETA-OESTRADIOL . . . 51 ng/l
Valeurs physiologiques :
Phase folliculaire : 20 à 150 ng/l
Pic ovulatoire : 90 à 570
Phase lutéale : 40 à 210
Ménopause : inf.à 60

Je n’ai pas réussi à joindre le Dr Miracle, mais je lui ai envoyé un mail, avec l’écho scannée + les résultats ci-dessus. Pour le moment, je m’en remets au Doc Anar qui préconise une nouvelle prise de sang mercredi. Si d’ici là j’ai des nouvelles du Dr Miracle ou de la SF, alors je suivrais leurs directives.

Je crois qu’il est primordiale que je fasse confiance à notre choix. On ne maîtrise rien de rien, alors on va avancer au jour le jour et voir ce que ça donne.

Evidemment, beaucoup d’incertitudes entoure cette der des der… Chéri doit refaire sa spermoculture samedi matin et moi ben on attend la suite…

Je me rassure en me disant qu’il nous reste encore un peu de temps pour essayer de rectifier ce qui doit l’être. Mais je refuse d’imaginer que je ne vais pas pouvoir voir Zapette, prendre l’avion, tenter cette FIV, voir ma famille, célébrer les 40 balais de ma frangine, voir mes neveux et nièces, tout ça à cause d’un léger problème de blocage de marde et d’infection (quand je te dis qu’on cumule!).

Par rapport à ce matin, la colère a laissé place à une profonde lassitude. Je n’ai pas encore craqué, mais il y a fort à parier que quand Chéri va rentrer à point d’heure ce soir, j’ouvre les vannes dans le creux de ses bras…

D’autant que pour couronner le tout, je dois enchaîner les examens pour trouver ce que j’ai au niveau du pied… Je vais finir par détester profondément tout ceux qui portent une blouse boréal !!

Je voudrais quand même te rassurer: ce n’est pas la grosse teuf par ici, mais je fais tout pour ne pas me laisser abattre par ces malencontreux contretemps. Je me suis gavée de chocolat (avant même que tu ne le préconises ma Bicounette!). J’avais pris rendez-vous il y a quelques jours pour un massage demain en fin d’après-midi, qui tombe à point nommé! Je vais également savourer une succulente brandade « homemade » au dîner, le tout arrosé d’un non moins délicieux verre de vin, tout en sublimant ce festin avec d’excellents craquelés au chocolat.

JE NE ME LAISSERAI PAS ABATTRE !!!!!!!!!!!!

Sur ce, je te laisse, j’ai une loi de l’attraction à appliquer…

Merci d’être là… ❤

Publicités