Mots-clefs

, , , ,

J1, c’était hier !! Quand l’infirmière est arrivée à 19h, une grosse heure après que Taz et son frérot soient partis, je dois admettre que ça m’a fait tout drôle.

Déjà parce que les lieux avaient changé depuis la dernière stimulation… Et puis, voilà des mois que je ne me piquais plus ! Depuis septembre 2014… 8 longs mois ! Il a donc fallu reprendre le même rituel: ouvrir le frigo, sortir le produit, papoter pendant qu’elle faisait les mélanges, serrer les dents pendant l’injection (parce que boréal, le Pergovéris en dose de cheval, ça pince à mort !!!!!), ouvrir ma petite bouteille d’eau vide précautionneusement conservée et y glisser les aiguilles…

La différence, c’est que cette fois, je savais que c’était la dernière fois que je la voyais. Cette infirmière, ça n’était pas ma préférée, mais c’est celle avec laquelle le lien était le plus fort puisque c’est elle, ce mois d’avril 2013, qui est venue me faire l’injection de méthotrexate suite à la GEU. Je me souviens qu’elle avait mêlé ses larmes aux miennes et qu’elle m’avait serrer très fort dans ses bras…

La boucle est bouclée…

La nuit a été agitée. J’ignore si c’est les 35 jours de Synarel ou les 300 ui de Pergovéris, mais je me suis réveillée en nage vers 3h du matin. Je me suis alors blottie dans les bras d’un Chéri tout endormi, en essuyant quelques larmes perlant le long de mes joues.

Difficile de mettre des mots sur ce que je ressens. Je crois qu’on pourrait parler d’une forme de nostalgie… La PMA, c’est 3 ans de ma vie ! Comment ça va se passer après…?

Après m’être rendormie quelques heures, au petit matin, j’ai eu une discussion avec une amie du collège. Cette amie, c’est Mme Planète. Elle est si drôle !! C’est elle qui, le jour où j’étais à saturation à force de voir certains contacts lancer des paris à la con sur le futur prénom du royal baby, a commenté mon statut (statut un brin agacé je le concède) en me demandant: « Mais c’est qui Kate??? »

Elle ignorait que le couple princier attendait un deuxième enfant, ne sachant même pas qu’ils en avaient eu un premier! Qu’est-ce que j’ai ri !!

Quand je lui ai demandé s’il faisait bon vivre dans sa grotte, elle m’a répondu que oui, en me promettant de m’envoyer le mode d’emploi en mp, ce qu’elle a fait !

En gros, sa technique est simple: elle n’allume pas la télé ou choisit ses émissions, en évitant soigneusement les infos et elle n’écoute pas non plus la radio, privilégiant des livres audio. Elle a reconnu que du coup, elle était parfois larguée, mais que ça ne l’empêchait pas de vivre. Je me suis fait la réflexion que du coup, le bonheur, ça commençait peut-être par ça… Se couper du monde et de ses atrocités…

Bref, donc ce matin, je lui ai annoncé qu’on serait de passage en métropole, en évoquant les raisons. Et là, je l’ai trouvée si touchante. Elle a commencé à me dire que j’aurais sans doute besoin de beaucoup de repos et que du coup, elle ferait comme si je n’étais pas là pour ne pas me déranger. Puis elle m’a posé un tas de questions sur la FIV, avant de me dire:

« Après l’implantation (autrement dit le transfert), je tiens à ce que tu TE reposes un max. Et dire que certains disent de ne pas penser qu’à ça… Mais ça doit être vraiment difficile avec tous ces rendez-vous. Comment vous sentez-vous? »

J’ai pleuré. Quelle chouineuse, me diras-tu… Et tu auras raison !! Mais boréal, c’est juste CA dont on a besoin… Un minimum d’intérêt, de la bienveillance, du respect et de l’empathie. Point final !

Je lui ai dis que je pleurais, et elle m’a répondu que elle aussi… ❤

Elle a fini par m’expliquer qu’elle a travaillé un an dans un service de PMA et qu’elle avait été témoin de beaucoup de couples en pleurs, espérant très fort ne jamais être confrontée à cette épreuve médicale. Ce qui n’a pas été le cas puisqu’elle fait partie de ces C1 qu’on envie tant…

Elle a rajouté:

« Je suis super déçue que vous ayez à en passer par là. Croyez-moi que j’ai aussi vu des faire-part sur le tableau, et c’est tout ce que je vous souhaite! Un peu de douceur dans ce monde de brutes, car c’est vraiment pourri comme étape. Donc je garde en secret votre venue et je viendrai vous faire un bisous: on rigolera bien. »

Cette fille-là, que je connais depuis le collège, a absolument TOUT compris !!! Je l’adore vraiment… Elle est loin de s’imaginer comme, vu le contexte amical du moment, ses mots peuvent être réconfortants…

Bref, je suis heureuse de l’avoir dans ma vie et triste que certains boulets m’aient fait occulter toutes les jolies personnes qui jalonnent mon chemin… Parce que oui, finalement, des amis précieux, j’en ai encore suffisamment, même si certains sont très loin.

J’ai envie de conclure avec cette fabuleuse leçon de courage et d’amour que l’animateur Alex Goude nous a donné en ce début de semaine:

http://www.huffingtonpost.fr/2015/05/19/alex-goude-coming-out-gala_n_7323348.html

Et oui, Alex Goude n’a pas fait dans la demie-mesure. Il a ainsi annoncé publiquement non seulement son homosexualité, mais aussi son union avec l’homme de sa vie, tout ça en assumant, cherry on the cake, le fait d’avoir eu recours à la GPA aux Etats-Unis !!!

Franchement, je suis admirative devant tant de courage. Ce que je retiens, c’est qu’ils forment une bien jolie famille, prochainement agrandie si j’en crois ce qu’il a déclaré…

Pour ceux et celles que ça intéresse, son interview est à lire ici.

Un peu de douceur dans ce monde de brute !

Citation-S.Weil_

Publicités