Bon, autant te dire que je galère pas mal physiquement. J’ai le ventre gonflé, avec la sensation qu’il est rempli d’air. Je ne rentrerai pas dans les détails de ma vie digestive par respect pour les âmes sensibles, mais je ne me sens pas au mieux de ma forme.

La biolo a pris de mes nouvelles quand elle a appelé. Elle m’a conseillé d’appeler les SF pour avis, mais quand on est rentré chez nous, elles n’étaient plus joignables par téléphone. En même temps, elles ne le sont que de 10h à 12h manifestement…

Bref, venons-en à l’essentiel. Que sont devenus nos poussières de vie?

Ils luttent. Sur 4 hier, il en reste 3 jolis et 1 trop fragmenté pour compter le nombre de cellules.

Nous avons donc encore 3 petits guerriers sur les 11 ponctionnés et les 7 fécondés. On est coutumier des pertes et des fragments, donc on n’est ni déçus, ni abattus.

On continue de vivre notre petite vie comme si tout ça n’était qu’une (dernière) parenthèse et on est suffisamment occupé pour ne pas cogiter.

J’avoue que mon état physique ne me laisse en plus que très peu d’énergie pour laisser l’angoisse s’installer.

Le mot d’ordre reste donc inchangé: wait & see.

Merci encore pour tous vos messages. Je n’ai pas beaucoup de temps ni d’énergie pour vous répondre individuellement, mais sachez que ça me touche beaucoup.

À demain pour la suite…

Publicités