Mots-clefs

, , , ,

Après avoir testé à peu près tout ce qui existe en médecines naturelles (homéopathie, acupuncture, ostéopathie, reïki, hypnose, magnétisme, microkiné, psychogénéalogie…), je me rends compte que j’ai perdu beaucoup de fric et que je pourrais bientôt écrire un bouquin pour comparer les différentes techniques. Ca permettra de renflouer nos caisses !

Mais mon comparatif n’aurait pas été complet sans ma rencontre (d)étonnante avec le cher Mr Lee (comme Bruce Lee…), praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)!! Dr Lee est situé dans un immeuble absolument dépourvu de décoration, sans plaque ni n° pour le localiser. Après l’avoir cherché un bon quart d’heure, j’ai osé pénétrer dans cet immeuble un brin austère sans savoir si je me trouvais au bon endroit…

Je l’ai alors entendu un: « Bonjour! », d’une voix assurée mais légèrement chevrotante, tandis que je montais les marches de l’escalier. Arrivée au sommet, j’ai alors passé ma tête dans l’entrebâillement de la porte et je l’ai vu, tranquillement attablé, en train de fermer son journal.

Mr Lee est un homme d’un certain âge, qui n’est pas du genre stressé. Il m’a fait penser un peu à Tortue Géniale (pour les fans de Dragon Ball), pas tant au niveau du physique qu’au niveau de son calme de façade qui cache une énergie débordante.


Très vite, il m’a fait pénétrer dans une pièce où trônait une table de massage sur laquelle il a pris le temps de déposer très calmement 2 serviettes dépareillées. Puis il m’a saisi les poignets, en appuyant très fort sur certains points. J’avais l’impression qu’il allait me les casser. Dès que je réagissais, une phrase venait rompre le silence : « Tu as beaucoup de colère en toi. » « Tu dors mal. » « Enfant, tu n’étais pas malheureuse, mais tu te sentais un peu seule et abandonnée, livrée à toi-même. » « Que faisait ton père? Je le vois policier… » (En fait, il manipulait des armes à feu… Il n’était pas si éloigné…)

Evidemment, tout ce qu’il me disait faisait écho…

Ce tutoiement d’emblée m’a fait sourire intérieurement. Ça m’évitait de me concentrer sur les points douloureux sur lesquels il était en train d’appuyer vigoureusement.

Bref, donc une fois qu’il a pris le temps de trituré mes poignets, il m’a demandé de m’allonger ventre sur la table. Et là, j’ai subi les assauts de Mr Lee !! Non, je te rassure, ça n’a rien eu de sexuel (et heureusement) !! C’était tout le contraire… Il a appuyé sur tous les points liés à la conception et bordel, c’était ultra douloureux !!

Il m’a expliqué que quand un point était particulièrement douloureux, ça signifiait qu’à cet endroit précis du corps l’énergie ne circulait plus. Du coup, il a appuyé comme un sauvage sur chaque blocage et moi, j’ai cru mourir broyée !! Particulièrement quand il s’est mis à me frapper avec force conviction dans le dos, en s’exclamant : « Ouh, ça fait mal là, ça fait mal ! »

Je me suis demandée s’il n’était pas champion de Kung Fu tant ses gestes étaient assurés, méthodiques et saccadés.

J’oscillais alors entre l’envie de pleurer de douleur et de rire de cette situation pour le moins déconcertante.

J’en suis venue à me dire que cet homme était potentiellement un sadique qui prenait son pied à faire mal à ses patients, mais qu’à part quelques bleus, il ne m’apporterait peut-être pas grand-chose…

Pourtant, j’ai repris rdv avec lui. Pourquoi ? Parce que je sais qu’une séance ne suffit sans doute pas et que ce qu’il m’a dit au début de nos échanges m’a quand même un peu interpelée… C’est comme s’il avait lu en moi…

Et quand, à la fin de la séance, il m’a dit que je devais apprendre à dire les choses sans essayer de penser à la place des gens (et de ce qu’ils penseraient), ça m’a définitivement convaincue de le revoir.

Et puis, j’aime aussi son côté un peu farfelu. Il m’a d’ailleurs raconté que quand il était invité chez des gens, plutôt que d’apporter un bouquet de fleur, il venait avec une bouteille de miel !! J’ai trouvé ça si décalé que ça m’a fait marrer. Et en même temps, je me suis dit que ça n’était pas une mauvaise idée. Les fleurs, ça fane vite… Alors que le miel, avec toutes ses vertus, ça dure dans le temps…

Bref, donc je revois Mr Lee mercredi… J’espère qu’il sera plus doux cette fois… Sans quoi je vais finir par être contrainte de reprendre rdv avec mon ostéo et ça n’est quand même pas le but !

Bon, sinon, concernant notre parcours donesque (après pmesque, il fallait bien trouver une suite…), tout est calé !!!

Après maintes tergiversations pour savoir si on opterait pour un double don ou un accueil d’embryons vitrifiés, on a finalement choisi la première option.

Ca n’est pas la plus économique, mais c’est apparemment celle qui nous donne le plus de chances de réussite… Alors bon, au diable l’avarice !!

Du coup, le transfert aura lieu entre le 6 et le 9 mars 2016. On est pour le moment sur la liste d’attente, mais on devrait avoir une date prochainement. J’imagine qu’en fonction des critères physiques qu’on leur a communiqué, ils vont désormais chercher des profils qui correspondent?

Vu mes cycles irréguliers, je vais peut-être devoir reprendre la pilule. N’est-ce pas le comble de l’ironie?

J’ai évidemment super hâte, mais je sais que d’ici là, je vais avoir le temps de me préparer au mieux pour être dans les meilleures dispositions pour accueillir ces petits…

En effet, j’ai réalisé que j’avais besoin de temps pour être vraiment prête. Ca peut paraitre bizarre hein, après 4 ans d’attente ? Mais il faut savoir que depuis environ 2 ans, je ne prends plus soin de mon intérieur (comprendre ma maison). Avant, pourtant, j’adorais quand ma maison était ordonnée, quand tout était à sa place, quand je retrouvais facilement mes affaires…

Mais depuis que la PMA a pris trop de place, j’ai laissé les choses s’amonceler, je ne retrouve plus rien, les piles de linge dégueulent des panières… Bref, il y a comme un léger laisser aller qui perdure depuis bien trop longtemps.

Et finalement, c’est assez symbolique… C’est dire comme je ne prends plus soin de mon intérieur physique (comprendre mon corps et mon mental) !! Je fais un tas d’activités plaisantes (mais je ne m’y tiens pas forcément sur la durée…). Je mange (trop) bien (mais pas forcément sainement…). Je prends des bains de temps en temps (mais je laisse les kilos s’accumuler et je ne fais pas beaucoup de soins type gommages, masques, crèmes…, alors que ma peau vieillit inexorablement). Je me laisse bien trop souvent envahir par les autres. Et je sais que tout ça démontre que d’une certaine façon, dans ma tête, c’est autant le bordel que dans ma maison !!

Du coup, j’ai pris des résolutions, à mettre en œuvre d’ici mars :

  1. Plutôt que de dire qu’il faut que je range, j’ai décidé d’arrêter de procrastiner et de vraiment ranger au fur et à mesure. Et bon sang, je suis certaine que ça permet de se sentir bien mieux chez soi !!
  2. Plutôt que de râler contre les kilos superflus en envisageant les pires solutions possibles (liposuccion, corset serre-taille…), j’ai décidé de me réinscrire dans une salle de sport et de m’y tenir, sans attendre que quelqu’un me prenne par la main pour me motiver !!
  3. Plutôt que de partir dans tous les sens, j’ai décidé de ne pas trop papillonner d’une activité à l’autre. Je vais donc poursuivre la poterie et continuer de confectionner quelques bijoux (notamment pour la boutique des idées fertiles).
  4. Je vais également essayer de ne pas me mettre trop de pression pour cette prochaine année scolaire, en continuant de me dire que je vais faire ce que je peux, comme je peux. En grande perfectionniste, je sais que le risque est grand de ne plus avoir de vie car je serais trop investie dans ma classe… Il va me falloir trouver un juste milieu.
  5. Savoir dire NON !! Et m’y tenir bordel !! Je dois mettre des limites et fermer les portes ET les fenêtres !! Je sais que cette année va forcément me permettre de travailler ce point n°5…

Sur ce, je te laisse: j’ai du rangement à faire !!

tri

Publicités