Mots-clefs

, ,

Ce matin, après avoir lu le mail de la clinique tchèque, un titre de chanson a raisonné dans ma caboche:


Elle panique
A l’idée d’en faire trop
De vieillir prématurément

Elle panique
A l’idée d’être de trop
Ou de s’ennuyer un instant Elle a peur que tu t’en ailles
Peur de tes représailles
Elle a peur pour son p’tit frère
Elle a peur
Peur pour son derrière

Elle panique {x2}

Fous-moi la paix, ma sale caboche !
Tu ne me feras pas sombrer
Je t’aurai à grands coups de pioche
Si tu ne laisses pas tomber

Elle flippe qu’on ne l’aime plus
Elle balise de s’aimer un jour
Ça pressure, ça la tue
Ça lessive dans son tambour

Elle veut pas finir seule et moche
Elle veut qu’on s’inquiète pour elle
Elle veut pas voir de la bidoche
Ni se laisser des poils sous les aisselles

Elle panique {x2}

Fous-moi la paix, ma vieille caboche !
Je suis rincée
Tu ne me fous pas la pétoche
Et je ne veux plus t’écouter

Fous-moi la paix ou j’ te taloche
Je me sens toute démantelée
Sur moi, tes questions ricochent
Inutile de te fatiguer

Elle panique {x3}


Tu te demandes sans doute ce qui, à ce point, me fait paniquer. D’autant qu’on devrait être joie et bonheur puisqu’on a la date !!! Tu sais THE date !! Celle où on devrait avoir le bonheur d’accueillir 2 beaux embryons dans un pays qu’on affectionne particulièrement…

Et la date a été fixée au lundi 7 mars 2016…

Au fond de mon coeur meutri par des années d’échecs et de combat, évidemment, il y a l’espoir… Mais il y a aussi ces doutes que j’évoquais hier et cette peur que ça ne marche pas… Comment supporterions-nous un ultime échec?

Je vais respirer un bon coup et essayer de m’entourer d’une bulle d’amour et de lumière sans me laisser envahir par le stress.

Tout à l’heure, on va rencontrer Dr Dino pour évoquer tout ça avec lui… J’espère tellement qu’il ne va pas, comme Dr Miracle, nous inciter à réessayer…

Je sais, ça doit paraitre incongru à toutes celles qui n’ont malheureusement plus la chance d’essayer… Et j’en suis tellement navrée !! Mais comprends juste qu’on est arrivé à bout de ce qu’on peut supporter… Combien de temps cette mascarade durera-t-elle encore?

J’ai souvent évoqué cette question des limites et quand on a le sentiment d’avoir atteint la nôtre, c’est pourtant si compliqué de se respecter en disant STOP !! Parce que, évidemment, rien n’est jamais simple et linéaire, et il y a ces fameux « Et si…? » qui viennent nous tarauder. Alors oui, comme dit mon maitre à penser Ptit Bichon, « Avec des si, on pourrait faire neiger dans le Sahara! »…

siBref, on va faire le point avec Dr Dino et on aura une idée sans doute plus précise de où on va, pourquoi et comment…
Publicités