Mots-clefs

, , ,

J’ai fait un rêve… Mais c’était un rêve éveillé… Il y a quelques mois déjà. J’ai fermé les yeux, et j’ai visualisé cette scène à laquelle je me raccroche comme un mollusque à son rocher, comme un aimant sur le frigo, comme un tatouage sur la peau.

Je l’ai vu, cette famille, courant sur la plage, batifolant dans les vagues, l’air heureux et épanoui !! J’ai vu ce garçonnet et cette petite fille, si heureux d’être parmi nous !! Et j’y ai cru… Vraiment, très très fort !!

J’y ai cru et je me suis dit que le moment était enfin venu. Nous allions nous envoler vers notre dernière tentative, celle qui serait enfin couronnée de succès.

Comme tu le sais, ça ne s’est pas tout à fait passer de cette façon… Evidemment, sur l’instant, la désillusion a été terrible, d’une violence inouïe !! Mais alors quoi, cette visualisation n’était qu’un rêve, qu’une chimère?

Non ! Non, non et encore non !

On a vécu une énième expérience avec Chéri. Pas la plus drôle… Mais ça n’était pas un échec !! Juste une expérience de plus…

Et cette expérience ne doit pas nous faire renoncer à notre rêve éveillé. Non, on doit s’y raccrocher encore plus fort !!

Ce matin, j’avais rendez-vous avec Mr Amour, qui pratique lui aussi la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Sur les conseils de Mme Feeling, ma psy, j’avais pris rendez-vous avec lui et Mr Lee afin de pouvoir comparer les approches. Il est évident que celle de Mr Amour me convient beaucoup mieux que celle de Mr Lee, qui m’a quand même à moitié pété une côte, en plus de me voler du fric !

Je crois que le premier contact, quand on rencontre quelqu’un, est le plus important. Et lui, il a été étonnamment bienveillant. Je ne m’attendais pas à un physique en particulier, mais je n’imaginais pas que Mr Amour serait aussi grand et trapu, arborant une queue de cheval du plus bel effet, et une tenue décontractée qui mettait immédiatement à l’aise.

Evidemment, la première question a été: « Qu’est-ce qui vous amène? »

Je n’avais pas envie de réduire ce qui m’amenait à ce seul désir d’enfant inassouvi. Du coup, j’ai dit que je n’arrivais pas à avoir d’enfant, mais que je ne venais pas que pour ça…

Là, pour la première fois, j’ai eu en face de moi une personne ouverte qui ne m’a pas dit que c’était dans la tête ou que j’y pensais trop, mais au contraire, schémas à l’appui, qui m’a démontré qu’avoir un enfant, c’était la plus belle chose de la vie et que je devais y croire. Que ça se devait d’être obsessionnel, au point de faire physiquement une place, chez soi, à cet enfant.

Ainsi, il m’a raconté cette anecdote:

« J’ai reçu un couple qui après 4 FIV n’avait toujours pas réussi à concevoir d’enfant. Je leur ai demandé comment était leur maison, et ils m’ont répondu qu’ils avaient 2 chambres. Dans la deuxième chambre, je leur ai demandé ce qu’il y avait. Ils m’ont répondu qu’elle était remplie de cartons. Alors, je leur ai demandé de virer tous les cartons et de faire une vraie place à cet enfant! De mettre un lit à barreau, de décorer la pièce… Quelques semaines plus tard, elle était enceinte! »

Alors on y croit, on n’y croit pas ! Peu importe… Mais ceci m’a amené à penser que oui, même si parfois on s’y refuse, c’est important de laisser une vraie place à cet enfant dans notre intérieur physique, pour mieux lui laisser une place dans notre corps. Je trouve que ça a du sens…

D’ailleurs, tous les petits objets collectés ces dernières années vont bientôt venir trôner dans la chambre de nos futurs enfants! Je n’irais pas jusqu’à installer un lit à barreau, mais j’ai envie de passer le message suivant: « Vous pouvez venir: on vous attend! Signé Papa et Maman ».

Il m’a alors dit que nombre de femmes s’inquiétaient du fameux « Et si ça ne marche pas??? Y avoir cru et se confronter à l’échec, quelle horreur !!! » Et là, il a eu toute une théorie sur la question…

En résumé, si tu laisses le doute t’envahir, tu laisses la porte ouverte à l’expérience (Mr Amour ne parle pas d’échec…). En revanche, si tu sais que ça va marcher, ça marchera. En gros, si tu sèmes du persil, il poussera du persil. Si tu sèmes de la ciboulette, il poussera de la ciboulette. Si tu sèmes du doute, il poussera du doute…

On en revient à la fameuse loi de l’attraction !

En gros, imaginons une balance.

balance

Dans le plateau de droite, tu y mets tous tes problèmes. Et tu cherches à tout prix à trouver des solutions pour régler ces problèmes. Du coup, ils prennent forcément beaucoup de place! C’est mathématique (spéciale dédicace à Pmavie)!

Dans le plateau de gauche, tu y mets tout ce qui fait que tu es heureux de vivre. Et, mathématiquement, plus tu remplis le plateau de gauche, plus celui de droite s’allègera…

Autrement dit, c’est toujours la théorie du verre à moitié vide vs le verre à moitié plein.

Jusqu’ici, il prêchait évidemment une convaincue. Donc à la question: « D’accord, mais comment on fait pour ne pas focaliser sur le négatif? Je vous assure que j’y travaille, mais bon… »

Il m’a répondu ceci:

« Chaque matin, en ouvrant les yeux, vous pouvez commencer par remercier la vie d’être vivante! Parce que bon, c’est quand même plus chouette d’être vivant que mort hein! Puis, avant de saluer qui que ce soit, vous pouvez vous dire bonjour. Mais un bonjour sincère, qui veut dire: « Passe une bonne journée! » Déjà, vous verrez, ça vous fera du bien! Ensuite, vous allez vous rappelez 3 de vos qualités: « Je suis généreuse, empathique, intelligente ». En boucle! Et vous allez voir que déjà, votre journée démarrera plus positivement! »

Il a poursuivi en me montrant un arbre dehors. Il m’a dit: « Vous le trouvez beau? » J’ai acquiescé. Et là, il m’explique qu’aujourd’hui, je le trouve beau. Mais que la charge émotionnelle qu’on porte en nous peut faire qu’un jour, le même arbre, on le trouvera moche. Comme on trouvera laid tout ce qui l’entoure. Parce que dans les jours sombres on a l’impression que tout est merdique. Sauf que l’arbre, lui, il n’aura pas changé… Pas plus que tout ce qui l’entoure. C’est bien mon regard qui aura changé!

Mr Amour: 1; Julys: 0.

J’ai déjà pourtant évoqué l’importance de changer son regard sur les choses, mais finalement, expliqué si pratiquement par Mr Amour, c’est devenu une évidence!

Puis il a évoqué les peurs, qui pouvaient parfois freiner les plus nobles entreprises.

La peur de l’échec. La peur de se tromper. La peur de ne pas être à la bonne place. La peur du changement. Etc, etc, etc…

Et là, je me suis dit qu’il fallait que je réfléchisse sérieusement à mes peurs, parce que oui, il y en a !! J’avoue même que je suis envahie de peurs… Même (et surtout) par rapport à ce projet de parentalité…

Bref, tout ça pour dire que j’ai adoré ma rencontre avec Mr Amour. Et j’ai adoré sa réaction quand il a appris qu’on allait aller en République Tchèque. Il a dit: « Mais c’est génial!!! » Lui aussi a une affection particulière pour ce pays et pour ces habitants…

Et quand il a évoqué la PMA telle qu’elle est pratiquée en France, il m’a dit qu’il trouvait ça profondément choquant !! Que c’était totalement industrialisé et déshumanisé. Qu’on oublie qu’à la base, le projet c’est de donner la vie, ce qui est quand même la plus belle chose possible! Et quand il a évoqué les transferts dans des salles austères, les jambes écartées sans plus aucune pudeur, alors qu’on devrait faire ça dans un jardin, entouré de musique et de nature, j’ai failli lui sauter dans les bras !!

D’ailleurs, il m’a raconté une autre anecdote…

Il y a quelques temps, une femme que la médecine occidentale condamnait à ne jamais avoir d’enfant après des années de PMA est venue le voir. Quelques mois plus tard, elle était enceinte. Le médecin qui l’avait suivi sur Paris en PMA (cette femme était semble-t-il un cas d’école…) a appelé Mr Amour en lui demandant ce qu’il avait fait. Il était très méfiant par rapport à la MTC, qui pourtant a 4000 ans (vs quelques siècles pour la médecine occidentale). Et là, Mr Amour lui a répondu: « J’ai fait quelque chose qui vous dépasse sans doute… Ca tient en 5 lettres: A, M, O, U, R. Amour. Mais vous oubliez ce principe fondamental dans vos pratiques et on ne vous l’enseigne pas. »

J’ai trouvé ça beau… Et j’ai eu envie qu’il me donne plein d’amour !!

Bref, après quelques manipulation pour faire recirculer mes énergies, je suis repartie avec un traitement à base de plantes pour m’aider à lâcher un peu ce mental trop envahissant. Et d’ici 10 – 15 jours je dois le rappeler pour lui dire comment je me sens.

Ce que je sais, c’est que c’est une vraie jolie rencontre et que j’ai très envie de lui faire confiance.

Avant de nous quitter, il m’a dit: « ON va aller les chercher ces jumeaux !! « 

Alors on va aller les chercher…

Publicités