Mots-clés

, , , ,

J’ai envie de te parler de la suite de notre histoire…

J’ignore totalement quelle sera l’issue de notre FIV DD, mais je sais qu’à l’idée de retourner en République Tchèque, je suis vraiment très heureuse !!

D’ailleurs, il faut que je te parle de la RT… J’ai une histoire particulière avec ce pays, comme si nos destins étaient liés à lui…

La première fois qu’on a été en contact avec la RT, c’était le 29 septembre 2012. Nous galérions depuis plus d’un an et nous en étions aux balbutiements de ce qui allait être un vrai parcours du combattant pmesque… Mais ça, évidemment, nous l’ignorions !!

Un jour, on a reçu le mail d’un couple qui venait séjourner sur le caillou. Ils nous demandaient si nous pouvions les accueillir 2-3 jours.

Ayant grand besoin de se changer les idées et adorant l’idée de faire de nouvelles rencontres, on a immédiatement accepté !!

C’est alors que T. & K. sont entrés dans notre vie, comme nous sommes entrés dans la leur… Tu sais, ce genre de rencontres évidentes, qui fait que tu sais que ces personnes feront définitivement partie de l’équation de ton histoire?

Il se trouve qu’à cette époque, on venait de prendre des billets pour passer quelques jours à Prague en amoureux juste après les fêtes de Noël, que nous avions prévu de passer en métropole.

On avait grandement besoin de se changer les idées, parce qu’on était déjà usés par la surmédicalisation pmesque et par l’incertitude liés aux échecs des stimulations et de la 1ère IAC…

Ce voyage a été LE voyage qui aura été le plus « utile », car il nous a définitivement permis de nous retrouver avec Chéri. 3 jours seulement, mais 3 jours agréables, à boire de la bière, à visiter des endroits absolument magnifiques, à parcourir des kilomètres dans le froid hivernal… Et ce petit hôtel romantique, qui nous servait de cocon !!

Etrange coïncidence, non?

T. & K. était un couple très mignon, menant une vie des plus atypiques. Un beau jour, un peu à la manière de Forrest Gump quand il décide de traverser les Etats-Unis en courant, ils ont décidé de plier bagages et de faire du stop sur le bord d’une petite route tchèque, direction la Mongolie !!

Leur projet consistait à faire le tour du monde, en mode éco-friendly, sans jamais utiliser de moyen de transports polluants tels que l’avion, et en ne disposant que de 5€ par jour et par personne (sans avoir recours aux aides sociales…) !!!

Alors tu me diras, depuis la RT, comment ont-ils atterri sur le caillou?

Et bien après avoir mis des mois à traverser la Mongolie, en voyageant en Chine, puis en Indonésie, ils se sont arrêtés en Australie durant un an. Une année durant laquelle ils ont travaillé dans une ferme, moyennant le gîte, le couvert, et un salaire symbolique.

Là-bas, ils ont effectué de menus travaux et ont surtout travailler dans un verger, pour récolter des fruits.

Puis un jour, ils ont de nouveau éprouvé le besoin de partir. Ils ont donc contacté un navigateur français, qui cherchait quelqu’un pour l’accompagner et l’aider durant sa traversée en catamaran jusqu’à l’île Maurice.

T. & K. ont sauté sur l’occasion et se sont laissés embarquer pour une longue traversée d’un mois, durant laquelle T. a été malade comme un chien, frappé par un violent mal de mer.

Tout ce petit monde étant arrivé à bon port chez nos voisins mauriciens, ils ont finalement décidé de tirer jusqu’au caillou. Et c’est donc la veille de leur arrivée qu’ils nous ont contacté…

Avec 10 kilos en moins, T. semblait vraiment heureux de retrouver la terre ferme !! K., quant à elle, était un peu usée par ces longs mois de voyage… Je la sentais un peu nostalgique de sa terre natale…

En lieu et place de 3 jours, T. & K. sont restés plusieurs mois. Nous nous sommes immédiatement aimés !! Un vrai coup de foudre amical…

Ils avaient un profond respect pour la vie et adorait nos matous.Serviables, respectueux, discrets, ils avaient tout pour être des colocataires idéaux !!

Plutôt que d’accepter qu’ils nous payent un loyer, on avait trouvé un parfait arrangement puisque du coup, étant végétariens, ils prenaient en charge la popote.

C’était un vrai bonheur de rentrer du travail en les retrouvant !! Chaque soir, on refaisait le monde ensemble, échangeant sur la politique, le sens de la vie, les enfants, les voyages, les systèmes sociaux et scolaires de nos pays respectifs…

Je crois qu’ils m’ont apporté énormément !! Déjà en me prouvant par leur mode de vie que quand on voulait véritablement vivre en adéquation avec ses rêves (et ses idéaux), c’était possible !!

Un jour de janvier, ils nous ont annoncé qu’ils devaient rentrer chez eux, T. ayant fait la promesse à son neveu d’être de retour pour son septième anniversaire…

Je les revois partir, au petit matin, leur sac sur le dos, sous une pluie battante… Nos yeux étaient aussi humides que le temps…

A leur arrivée en RT, malheureusement, ils se sont séparés. C’est l’histoire classique d’un couple qui aura vécu une jolie parenthèse, mais qui n’aura pas survécu à l’autarcie et à la vie H24 ensemble…

On a très peu de contact avec K. depuis. En revanche, T. est venu à notre cérémonie laïque en métropole !! Fidèle à lui-même, il a traversé l’Europe en stop pour se rendre dans notre petit patelin…

Son style bien à part a fait rire beaucoup d’invités et il aura définitivement marqué les esprits de tout le monde !!

Depuis son retour, T. s’est installé sur un terrain familial. Il a confectionné chaque minuscule pièce de la yourte qu’il rêvait de construire, puis il les a assemblées. Depuis, il vit dans sa yourte, à 20 km de Brno, dans un petit bled où il cultive ses légumes et enseigne ses savoirs à des enfants du village (couture, bricolage, etc…). Une fois par mois, il se rend dans un pub/restaurant pour vendre ses repas végétariens.

Il gagne sa vie très modestement, mais cela lui suffit, puisqu’il vit chichement.

Je voulais te parler de lui, parce que je voulais que tu comprennes qu’à l’idée d’aller en RT au mois de mars, ce qui prend le dessus sur tout le reste, c’est vraiment cette joie infinie que je ressens à l’idée de pouvoir profiter de T. durant quelques jours…

Je n’entends pas les doutes ou les peurs. Ils sont beaucoup moins bruyants que la joie de revoir T. !!

On espère qu’il pourra venir dans le petit appartement que nous avons loué sur place. Parce qu’en plein mois de mars, on ne se sent pas capables d’aller dormir dans une yourte, surtout en pleine FIV DD…

Il ne manquerait plus que j’attrape froid !! Je rappelle qu’on vit sous les tropiques, donc bon, l’hiver, on ne sait plus trop ce que c’est…

On espère aussi très fort qu’il pourra nous accompagner à Prague pour nous guider à travers son regard d’autochtone !!

Voilà, je voulais te parler de ces rencontres qui changent la vie, de tous ces signes qui me poussent vers la RT, de cet espoir que j’ai que notre vie va bientôt prendre un nouveau tournant…

Je crois pouvoir dire que je me sens bien !!

Je ne pensais pas pouvoir l’écrire, et encore moins le ressentir !! Et je sais à quel point ce bien-être peut-être parfois fragile…

Mais là, maintenant, tout de suite, je me sens plus en paix que jamais…

Je souhaite à tout le monde de réussir à toucher du bout des doigts ce sentiment d’apaisement et de sérénité. Même si ça ne dure pas, OSEF !! Rien que le fait de savoir que c’est possible, ça permet de se raccrocher au fait que si c’est possible aujourd’hui, ça peut revenir demain…

bon chemin

Publicités