Mots-clefs

, , ,

Je me demande si je n’ai pas dépassé mes limites… La biopsie avait lieu vendredi dernier. Le lendemain, nous avions un concert de prévu. Avant de nous y rendre, on est allé faire les boutiques pour acheter tous nos cadeaux de Noël. C’était d’ailleurs plutôt plaisant !!

Sauf qu’arriver au concert, je ne me suis pas sentie bien… J’ignore si c’est le trop plein de fatigue accumulée ou la chute soudaine d’hormones (j’ai arrêté le traitement du jour au lendemain…), mais toujours est-il qu’on a dû quitter le concert avant la fin. Pour la première fois de ma longue et riche carrière de spectatrice…

Je dois bien l’admettre: je n’en peux plus !! Je ne sais même pas comment je tiens encore debout…

Concernant les résultats de la biopsie, je ne les attends pas. En revanche, j’attends qu’ils m’envoient la facture, ce qui voudra dire que les prélèvements étaient exploitables… Parce que s’ils ne le sont pas, de toute façon, je ne recommencerais pas !!

Je me demande d’ailleurs si j’ai bien fait de la faire… J’ai ce sentiment que c’était la goutte d’eau…

Et puis ce n’était qu’un début…

Depuis, J1 a débarqué. Youhouuuu !! Et qui dit J1 de décembre dit pilule… C’est con parce qu’autant, prendre tout un tas de cachetons ou de piquouses, je ne l’ai pas si mal vécu que ça. Mais la pilule, ça a été dur à avaler !!

Je crois que dans le fond, durant ces plus de 3 ans de PMA, je savais que je prenais des traitements dans l’espoir de porter la vie. Là, me voilà contrainte de prendre une pilule contraceptive qui met définitivement fin à nos essais « biologiques »…

Et ça me ramène plus de 4 ans en arrière, quand on pensait naïvement que ce serait si simple de faire un petit…

Le dimanche, on a évoqué tout ça avec nos BFF. Mme BFF avait les larmes aux yeux, elle qui était sur le point de donner la vie…

Et justement, on ne le savait pas, mais quelques heures après nos derniers instants à 4, la petite princesse a décidé de montrer le bout de son nez, faisant de moi, pour la première et la dernière fois, une marraine comblée, et de Chéri un parrain gaga…

Nous n’avons pas pu la rencontrer en même temps, compte tenu de nos impératifs professionnels. C’est moi qui ai eu la primeur !!

Elle avait à peine 24 heures quand j’ai découvert cette petite crevette. Et je l’ai aimée instantanément et furieusement. Comme la fille que la vie ne m’a pas encore donnée…

Te l’écrire m’arrache quelques larmes, parce que forcément, tu te doutes bien qu’au-delà de l’immense joie que j’ai ressenti, il y a aussi eu ce petit pincement au coeur partagé par Chéri quand il est allé la voir le lendemain.

Ce pincement est à la mesure du bonheur qu’on ressent, probablement parce que dans le fond, on sait qu’un lien très fort va se tisser entre nous et elle et que ça nous renvoie à ce lien que nous n’avons pas encore eu l’occasion de voir grandir avec nos propres petits.

En tout cas, Mme BFF m’a immédiatement prouvé qu’elle me faisait confiance, en me laissant lui donner son biberon et en nous faisant un merveilleux cadeau: elle a quitté la chambre pour nous offrir un instant rien qu’à elle et moi, que personne ne pourra plus jamais nous voler !!

La Princesse rechignait un peu à se nourrir jusqu’ici. Même avec ses parents ! Alors quelle fierté quand elle a accepté d’ingurgiter 20 ml dans les bras de sa marraine !!!

Au cours de ce tête à tête, je lui ai parlé… Je lui ai dit à quel point j’étais heureuse et fière d’être sa marraine, et que je savais qu’on allait vivre ensemble une histoire très belle et très forte…

Elle était si calme… Et si douce…

Bref, voilà que la vie a fait de moi une marraine totalement gaga !!

Sinon, les fêtes approchant, j’ai confectionné un calendrier de l’Avent à Chéri. C’est idiot, mais je me suis dit que ce serait peut-être son dernier calendrier, espérant très fort que l’an prochain notre/nos enfants aura/auront le leur…

Sans plus attendre, voici un petit aperçu de ma réalisation:

A propos de créations, n’oublie pas d’aller faire un tour sur la boutique des idées fertiles !! Les fêtes approchant, c’est l’occasion !!

Allez, voici venu le temps de conclure avec une citation d’un livre magnifique que je te recommande: « Apprendre à s’aimer, un jour à la fois ».

debout

 

Publicités