Mots-clefs

, ,

Après un voyage interminable de presque 17h, nous sommes enfin arrivés en terres métropolitaines. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on se pèle le jonc par ici !!!

Alors en plus, pour la petite anecdote, comme à chacun de nos départs, on a bouclé nos valises au moment de quitter notre maison jaune. C’est risqué, certes, et mais que veux-tu: on aime le risque…

image

Sauf que j’étais un brin stressée par ce long voyage qui m’attendait, rapport au dos toujours.

Du coup, je suis partie avec pour seul vêtement un petit débardeur ultra léger et décolleté juste ce qu’il faut. En oubliant évidemment de charger mon bagage à main du moindre lainage.

Heureusement que mon sauveur m’a prêté sa veste à manches longues !! Malgré cela, j’ai eu froid dans l’avion alors imagine quand on a mis le nez dehors arrivés à Paris, avec 0°C pour nous accueillir !!!

Concernant le vol, tout s’est bien passé, malgré des débuts compliqués. On nous avait donné les deux pires places possible au départ. Mais le personnel, très empathique et concerné par ma situation, a finalement trouvé deux sièges pour moi, à côté d’une nana légèrement névrosée qui était excédée d’avoir déjà été déplacée à plusieurs reprises, sous prétexte qu’elle était seule.

Honnêtement, j’ai compris son refus de laisser sa place à Chéri. Elle bossait dès son arrivée à Paris et ne voulait pas se retrouver au milieu des chiards. Même si, s’est-elle défendue, « Je les aime bien hein! ».

Finalement, on a papoté et ri jusqu’à la fin du repas et quand Chéri est venu prendre de mes nouvelles, elle a finalement concédé au changement de place. M’offrant ainsi la possibilité de m’étendre réellement et,  morphine aidant, de pouvoir pioncer quasiment tout le vol. Je n’ai pas regardé le moindre film d’ailleurs !!

Pour couronner le tout, un fauteuil roulant plutôt confortable m’a attendu à la sortie de l’avion, pour me faire passer en mode VIP dans plein d’endroits insolites de l’aéroport. Je me sentais presque privilégiée. On a même eu notre propre bus privatisé pour rejoindre notre avion !!

image

Il faut tout de même admettre que sentir les regards condescendants et presque remplis de pitié des autres m’a un peu chamboulée. J’imagine que moi aussi, je dois porter ce même regard pesant sur les personnes en fauteuil? Et bien pour l’avoir vécu, ce n’est pas très agréable. Enfin, pour ma part, je m’en foutais un peu. Je savais que ça ne durerait pas. Mais j’ai eu une pensée émue pour tous ceux pour qui le fauteuil est un moyen de locomotion au quotidien…

Bref, donc après une arrivée vraiment bienvenue,  des retrouvailles en douceur et des bons repas hivernaux (vive la raclette !!!), on peut enfin se projeter sur l’aventure qui nous attend…

Aujourd’hui, on va se rendre dans un énième centre AMP pour vérifier que tout va bien dans mon dedans de moi.

Et ensuite, on va pro-fi-ter !! De notre entourage, de la bonne bouffe, de notre lit (merci le léger décalage horaire qui fait qu’à 5h ici, 8h chez nous,  je suis au taquet !!!).

J-6 avant la ponction… ♥♥♥

Publicités