Mots-clefs

, ,

Hier, au petit matin, nous avons affronté le froid hivernal pour aller passer l’écho et faire ma prise de sang au centre AMP du coin. C’était exotique, pour nous, d’observer dans la rue l’agitation des plus téméraires, en train de gratter dans un mouvement de va-et-vient continue les pare brise glacés par les températures négatives. Cette France qui se lève tôt pour vivre,  quand on se lève tôt pour espérer donner la vie.

Alors comme d’habitude, on s’est paumé dans les dédales de l’hôpital, avec cette fâcheuse impression de rejouer la scène d’Astérix et Obélix dans les 12 travaux. D’un étage à l’autre et d’un service à l’autre, on a mis pas loin d’une demie heure pour trouver le fameux bureau où récupérer les nétiquettes.

Je l’ai d’ailleurs échappé bel puisque Chéri ayant gérer les check points à l’aéroport, il avait gardé ma carte d’identité dans son portefeuille. Portefeuille qu’il avait oublié chez min paternel… Finalement, il semblerait qu’enfant je sois passée dans cet hôpital, donc elle a pu retrouver ma trace et me donner mes nétiquettes.

Je me suis souvenue après qu’en effet, ado, j’avais rencontré un professeur pour prendre des hormones de (dé)croissance. 1 mètre 75 en 5ème, il y avait de quoi paniquer pour la suite… Finalement, grand bien m’a fait, je n’ai pas eu besoin d’en prendre.

Bref, arrivés dans le service,  on a halluciné sur l’accueil sympathique et rapide. En moins d’un quart d’heure c’était plié !

Mon endomètre semble se porter comme un charme. 7,7 mm à J10, c’est bien selon la doc. J’ai découvert ce matin sur le compte-rendu que j’avais un triple feuillet ! La classe à Dallas.

J’ai transmis les résultats à Dr Poule, qui m’a envoyé une réponse ce matin: « Tout est parfait. Bonne chance. »

Je kiffe ce doc !! On sent trop qu’il espère pour et avec nous…

Concernant la RT, malgré une frayeur de dernière minute (un mail auto qui nous annonce qu’ils nous attendent le jour de la ponction pour le recueil de Chéri: WTF???), nous avons finalement eu la confirmation qu’ils nous attendaient bien pour le jour du transfert,  double don oblige.

Voilà donc pour le moment, tout se poursuit bien.

Dans l’effervescence de l’arrivée, je ne me suis pas ménagée mais j’ai décidé de lever le pied,  mon bide et mon dos me rappelant à l’ordre…

J’ai eu la chance d’avoir une vraie belle preuve d’amour de mon papa ce matin, qui paraîtrait insignifiante pour le commun des mortels, mais qui m’a remplie de joie. Alors même que j’avais décidé de ne pas me laisser envahir par son stress…

Bref, tout va bien.

Encore mieux depuis que j’ai reçu la plus mignonette paire de chaussons, qui font de Carotte et moi des soeurs de don. Ils ne me quittent plus et vont beaucoup voyager… Merci à cette amour de personne qui se reconnaîtra, mais qui est bien trop humble pour se manifester. ♥♥♥

La suite dans quelques jours, pour la ponction…

Publicités