Depuis mercredi et l’appel magique, à peine 3 petits jours se sont écoulés. Et pourtant, j’ai l’impression d’avoir vécu un condensé d’émotions sur plusieurs années !!!

Cette déferlante que l’on ressent est difficile à décrire avec des mots…

Mais je me prête à l’exercice. Pour Elle. Pour nous. Et pour tous ceux qui méconnaissent ce qu’on vit lorsque l’on est dans une démarche d’adoption. Pour ceux, aussi, qui sont dans ce même processus et qui se posent sans doute mille questions…

Entre rires et larmes, chaque jour nous offre son lot de nouvelles découvertes…

Pour commencer, il a fallu l’annoncer rapidement. Les réactions des proches nous ont beaucoup touchés !! L’arrivée de notre puce était tellement attendue par nos amis et nos familles… Nous en avons pris la pleine mesure… Elle suscite une telle vague de bonheur que c’est vraiment émouvant de lire, entendre ou voir la réaction souvent envahie d’émotions de nos proches…

Et nous dans tout ça ?

On oscille entre une immense vague d’amour qui nous submerge. Et beaucoup d’incrédulité: « C’est de nous dont on parle?? » 

Depuis l’appel, je me réveille les nuits pour vérifier si c’est bien réel… Je relis en boucle mon dernier post pour m’assurer que ce n’était pas qu’un rêve…

Jeudi, nous avons découvert Son histoire… C’était émouvant et à la fois je crois qu’on ne réalisait pas qu’on parlait de notre petite. C’est tellement abstrait pour le moment !

D’autant plus que le dossier n’étant pas redescendu, nous n’avons ce jour-là pas pu associer son histoire à son doux visage…

Il aura fallu attendre hier pour découvrir son petit minois. Nous avions décidé d’ouvrir le mail contenant les photos ensemble, avec Chéri. 

C’est avec une légère appréhension que nous avons ouvert le fichier. Et nous avons regardé ces photos avec étonnement : alors c’est elle, notre petite fille ? Silence ému…

C’est tellement difficile de réaliser !! Mardi nous n’étions pas parents. Mercredi nous le devenions. Du jour au lendemain…

Ces dernières semaines, nous parlions de plus en plus de tout arrêter. Je commençais à évoquer le deuil avec ma psy. Avec Chéri, on avait évoqué à plusieurs reprises la possibilité de tout vendre dans la chambre bébé… Et j’avais une furieuse envie de changer de vie. Tout recommencer à zéro…

Alors évidemment, j’ai une pensée émue pour toutes celles qui se sentent oubliées. Et je voudrais leur dire que je ne les oublierai jamais. Et que chaque jour je mesurerai la chance que j’ai eu de passer in extremis du bon côté… In extremis, parce que nous étions vraiment sur le point d’abandonner la bataille…

On a donc posé notre regard sur chaque photo pendant un long moment, les faisant défiler. Puis Chéri a été envahi d’émotion. À croire que les hommes sont plus expressifs, n’est-ce pas Mouchette ?

Nous avons alors eu envie de la montrer à la terre entière. Sans doute pour commencer à s’approprier notre parentalité…

Là encore, les réactions ont été si adorables…

Notre fille est une petite métisse qui porte sans doute en elle des origines indiennes et africaines. C’est typique sur le caillou, qui a une histoire riche de métissages.

Elle a de grands yeux noirs, ouverts sur le monde. J’ai regardé son regard maintes et maintes fois. Et j’étais rassurée de n’y lire ni tristesse ni inquiétude.

La prochaine étape va être LA rencontre. Tout va tellement vite…

Lundi nous allons faire sa connaissance. Les jours suivants, nous passerons tous ses temps d’éveil avec elle. Nous avons loué une chambre d’hôte pour être tout près d’Elle. Elle se trouve actuellement en famille d’accueil à l’autre bout de l’île. 

Puis vendredi, la travailleuse sociale, tellement bienveillante et disponible!, conduira notre puce jusqu’à la maison jaune où nous l’y attendrons avec impatience.

Je ne peux pas m’empêcher d’avoir une immense gratitude pour toutes ces personnes qui ont rendu l’histoire possible… À commencer par sa mère de ventre, évidemment… Je me demande ce qu’elle ressent aujourd’hui… Mais j’ai aussi beaucoup de reconnaissance pour Sa famille d’accueil, qui a pris soin d’Elle depuis sa sortie de la maternité, à seulement 4 jours de vie…

Depuis hier, je m’autorise à chanter les chansons que j’ai toujours eu envie de chanter à notre enfant pour en mémoriser les paroles… Je me prépare…

Est-ce que je suis prête ? Oui… J’ai peur, mais je suis prête…

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur l’adoption, voici le lien d’une émission que Mme Bienveillance m’avait conseillé de regarder la semaine dernière:

J’ai pris le temps de la visionner lors de ma première insomnie, juste après l’appel magique. Elle est juste et émouvante…

Je termine ce long laïus pour vous dire MERCI… D’avoir lu des « anciennes » (note que je n’ai pas dit vieilles !) comme Lucette ou Madame Pimpin, c’était vraiment touchant. Comme si la boucle était bouclée…

De lire également ces lectrices qui sortent de l’ombre pour l’occasion, c’est très émouvant… Cela montre que nous approchons d’un magnifique et inattendu (ou plutôt très attendu, bordel !!!) Happy End…

À suivre…

Publicités