Mots-clefs

, , ,

i have a dream

… that one day… we’ll take back the way of the MAP…

Bon, j’arrête de faire mon intéressante en essayant de me prendre pour un grand homme. Ou une petite femme bilingue. Petit aparté: tu savais toi que MAP, en inglish, c’était PMA? Alors que chez nous, ça veut dire Menace d’Accouchement Prématuré !! Dingue, non?

Bref, cette nuit, j’ai fait un rêve… On devait revoir Dr Dino pour le TEC et rendez-vous était pris pour mardi. Un peu pressés de savoir à quelle sauce on serait mangé, Chéri et moi nous rendions au dit rendez-vous un peu paumés. D’ailleurs, tout avait changé !! J’ignore si c’est mon discours présidentiel d’hier chez les ICSI qui a influé sur ma vie nocturne, mais les locaux étaient flambant neufs et beaucoup moins austères. Ne me demande pas pourquoi, mais quelqu’un venait même nous dire qu’ils avaient construit les locaux dans le respect de l’environnement, de sorte à maîtriser davantage les dépenses énergétiques. Et là, en plein rêve, je me disais WTF !!!!

Bon, en revanche, il y avait toujours autant de monde… Et nous étions toujours autant dépités… Jusqu’à ce qu’on voit débarquer le doc. Mais pas Dino !! Non, c’est Dr Bisounours qui se présentait face à nous. Dégoutés, on se demandait bien où était passé Dr Dino, avant de réaliser qu’en fait, on s’était planté de jour. C’était lundi dans mon rêve, pas mardi !! Du coup, j’avoue, on hésitait longuement avant de se décider à honorer notre rendez-vous. Dr Bisounours, sans déconner !!! Celui pour qui ça allait marcher à la 2ème ou la 3ème FIV !! Celui qui m’a prescrit le methotrexate lors de la GEU !! Dur dur comme dilemme… Du coup, d’un commun accord avec Chéri, on décidait de prendre les 2 avis. Et là, on nous invitait à entrer dans le cabinet de Dr Bisounours. Mais le zaffair se trouvait dans une tour et, pour y accéder, on devait gravir un escalier en colimaçons après avoir enjambé une dame et ses 2 gamins, qui bloquait l’accès avec son fauteuil roulant…

Freud peut-il me dire quel est le message (même si j’ai bien ma ptite idée…)?!

En tout cas, ce rêve fait suite à une longue discussion qu’on a eu hier avec Chéri. J’ai réalisé, grâce à cette discussion, pourquoi je lui faisais autant de reproches en ce moment et pourquoi j’étais envahie de doutes et de colères. C’est bien simple, il bouge un orteil et je lui en mets plein la gueule !! Il dit rien, je lui en veux. Il parle, je lui en veux aussi. Dans ces circonstances, tu comprends bien que je ne me reconnais pas et que surtout, je me dis que ça n’est plus tenable, ni pour lui, ni pour moi. Bref, du coup, on a longuement parlé (enfin surtout moi…) et j’ai compris que toute ma colère venait du fait que j’avais l’impression depuis le début de notre prise en charge pmesque (+ de 2 ans !!) de me battre seule dans l’arène.

Comme toujours, Chéri est là, à mes côtés. Il me soutient du mieux qu’il peut, me valorise sans cesse. Mais il est à côté, et pas avec moi… Tu la vois la subtilité? Lui, il l’a bien perçue en tout cas !!

Alors oui, j’ai la chance d’avoir un amoureux présent à chaque consultation. Qui essaye tant bien que mal de s’investir en prenant parfois les rdv. Et j’ai bien conscience que c’est un luxe quand je lis le témoignage de certaines copines !! Sauf que ce qui était gérable pour moi jusqu’à présent, ne l’est tout simplement plus à mesure que la peur grandit et que la fin approche…

Chéri est présent lors des rdv, mais il ne prend jamais la parole. Il ne pose jamais aucune question. Il ne fait jamais aucune recherche sur ce qui pourrait ou non nous permettre d’avoir quelques pistes d’investigations. Il est là, passif. Et, surtout, à chaque échec, il s’enferme dans son mutisme.

Il faut dire que j’ai toujours donné l’image d’un roc. J’ai pris plein de baffe dans la gueule et je me suis toujours relevée, de plus en plus fragile et solide à la fois…

En même temps que j’écris ces mots, j’ai une image qui me vient en tête. Tu connais « Les Chevaliers du Zodiaque »? T’étais ptet trop jeune… Dans ce dessin animé qui a bercé mon enfance, il y a un personnage qui m’a toujours fasciné d’aussi loin que je me souvienne. Phoenix !! Son armure a un grand pouvoir qui le rend immortel, renaissant de ses cendres à chaque fois. Comme le phénix légendaire. Comme moi d’une certaine façon…

phoenix

Et c’est le problème des gens solides. On attend tellement d’eux qu’ils soient forts en toute circonstance, que dès qu’ils fléchissent, on ne sait plus trop quoi faire. C’est un peu ce qui se passe pour Chéri en ce moment. Il est mal de me voir mal et il voudrait m’aider, sans trop savoir comment s’y prendre. Mais il oublie qu’il ne peut pas m’aider et que je suis la seule à pouvoir le faire !! Et il enchaîne les maladresses. Ce que je voudrais, c’est juste qu’il vive les choses avec moi. Qu’il exprime ce qu’il ressent. Qu’il s’implique dans les futurs protocoles, en posant des questions, en faisant des recherches, etc…

Je lui avais déjà dit après l’échec de FIV 2, que je ressentais un immense sentiment de solitude face aux échecs… Alors que c’est une histoire de couple, au départ, j’avais le sentiment d’être seule avec ma tristesse et mon chagrin. Lui faisait l’autruche. Sauf que jusqu’à présent, je m’en accommodais et je respectais le fait qu’il n’exprime pas ni ne ressente les choses de la même manière que moi. Mais après cet énième échec, ça ne me suffit plus et j’ai besoin qu’on vive les choses ensemble, main dans la main ou qu’on ne les vive pas…

Chéri a toujours eu du mal à communiquer. Il faut dire qu’il est issue d’une famille complètement mutique… Et je crois qu’il cherche à me protéger, pensant se montrer fort en taisant ce qu’il ressent. Mais c’est tout le contraire qui se produit…

Il a promis de faire des efforts et m’a même demandé de lui envoyer les blogs des quelques mecs qui se sont lancés dans l’aventure bloguesque. Je crois qu’il a vraiment compris et ça nous a fait du bien à tous les deux de mettre des mots sur nos maux… D’ailleurs, j’en profite pour dire que, petit à petit, le soleil commence de nouveau à briller dans mon coeur: je me sens mieux !

En tout cas, Chéri m’a touchée quand il m’a dit: « 90% de gens n’ont même pas besoin de se poser ce genre de questions !! C’est trop injuste… »

Oh que oui, c’est dégueulasse !!! Surtout qu’en terme de stat, on n’est quand même pas vernis… Sur les 10% d’infertiles, on avait 4% de risque de se coltiner une GEU… Bingo !! On a la poisse ou on ne l’a pas, que veux-tu mon petit Chéri…

Ce que je sais, c’est que la vie est pleine de surprise et il y a de la place pour tous les rêves, n’est-ce pas? Alors sans doute avec un peu de naïveté, ce matin, je fais un rêve… Celui qu’un jour, on sorte encore plus forts de cette histoire tous les deux, ensemble, main dans la main, avec en bonus un petit dans les bras…

courage

Publicités